Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Toutes les nouvelles
Vie facultaire
3 janvier

Un nouveau professeur émérite au Département d'histoire

Bogumil Jewsiewicki Koss, professeur retraité du Département d’histoire a récemment été nommé professeur émérite. Ce plus haut titre est décerné aux professeurs afin de souligner leur apport exceptionnel à la recherche ou à l’enseignement. Le récipiendaire sera honoré en présence de tous les autres professeurs émérites lors de la cérémonie annuelle qui aura lieu le vendredi 13 avril 2012.

Bogumil Jewsiewicki Koss

Bogumil Jewsiewicki Koss a débuté sa carrière en 1977 en tant que professeur adjoint au Département d’histoire de l’Université Laval. Sa carrière en recherche a été marquante à bien des égards et s’est déployée autour de trois axes principaux : l’histoire comparée de la mémoire (dans les sociétés postcommunistes et postcoloniales), l’histoire des identités et des représentations en analysant minutieusement l'histoire urbaine et nationale du Congo-Zaïre à travers la culture populaire (peinture et musique) et en ayant une approche historiographique de son objet de recherche afin de faire une histoire de la mise en relation des mondes.

Dès le début des années 1960, il travaille sur les sources iconographiques dans une perspective ethnographique. À partir des années 1970-1980, il a analysé les pratiques coloniales au Congo belge, a mené des réflexions historiques sur l’idéologie de l’ethnicité au Zaïre. Depuis 1990, l'analyse des récits de vie s'est intensifiée dans le cadre de sa recherche sur la culture populaire urbaine (voir son livre Mami wata. La peinture urbaine au Congo). Il convient de souligner son importante contribution historiographique car il a mis en exergue l'usage des peintres urbains africains pour mieux appréhender des mémoires dans leur pluralité. Par ses travaux, il nous a appris à regarder les "gens ordinaires" et à déconstruire l'histoire officielle à travers le vécu de ces personnes et à mettre en place les bases théoriques d'une anthropologie du passé. Le projet de "Mémoires de Lubumbashi" avec Donatien Dibwe et la collection Mémoires-Lieux de savoir Archive congolaise (L'Harmattan) s'inscrivent dans cette tendance.

Il a apporté une contribution tout à fait exceptionnelle aux recherches entreprises au sein du Centre d’études interdisciplinaires sur les lettres, les arts et les traditions des francophones (CÉLAT) depuis 1990. Il a dirigé la Chaire senior de recherche du Canada en Histoire comparée de la mémoire entre 2002 et 2008 dans laquelle il a permis aux étudiants et aux postdoctorants de se confronter à des problématiques comparatistes autour de trois axes: le travail de mémoire en situation de transition politique et sociale en Europe postsoviétique et en Afrique centrale, les transformations des cadres et des sites de production et de communication de la mémoire et enfin la communication et le partage de mémoire avec le grand public.

Ses travaux de recherche et ses publications lui ont d’ailleurs valu d’obtenir de nombreuses distinctions de la part d’associations professionnelles de grand renom et d’institutions universitaires telles que Distinguished Africanist Award de l'African Studies Association, Distinguished Africanist Anthropologist de l'American Anthropological Association et un doctorat honoris causa de l’Université de Bucarest (2006) ainsi que le titre Distinguished service life award de l'Association canadienne des études africaines et la médaille Marius-Barbeau de l'Association canadienne d'ethnologie et de folklore (2007). Ses multiples distinctions tout comme deux récentes publications en son honneur attestent de la dimension internationale de Bogumil Jewsiewicki Koss: Une histoire en partage : Images, mémoires et savoir (Karthala, 2009) ainsi que Crossing Memories : Slavery and African Diaspora (Africa World Press, 2011).

Grâce à ses travaux de recherche et son engagement en tant qu'enseignant, il a contribué au rayonnement de l’Université Laval en Afrique, dans les Amériques et en Europe. Il a fait preuve d'inventivité et de créativité en étant à l'origine du site Anamnésis (www.anamnesis.tv) et en mettant sur pied le festival de vidéo de la recherche à caractère international. De plus, il a été invité à titre de conservateur à l'organisation de plusieurs expositions internationales de peinture et de photographie congolaise dans des musées de grande renommée. D’ailleurs, depuis sa retraite officielle en 2009, le professeur Bogumil Jewsiewicki Koss poursuit toujours des activités d’enseignant-chercheur au plus haut niveau.