Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

« Étude dendroarchéologique d’une collection de bois associée à des constructions militaires de la fin du 18e siècle, Île aux Noix, Haut-Richelieu, Québec »

28 janvier 2011
Recherche

« Étude dendroarchéologique d’une collection de bois associée à des constructions militaires de la fin du 18e siècle, Île aux Noix, Haut-Richelieu, Québec »

Les archéo-vendredis du Groupe de recherches en archéométrie


Le 28 janvier 2011, 15 h 30 à 16 h 30, Salle 320, Pavillon Camille-Roy, 3, rue de la Vieille-Université, Vieux-Québec
Émilie Vigneault, Université de Laval


La collection de bois archéologiques du L.H.N.C. de Fort Lennox à l’île aux Noix dans le Haut-Richelieu, confiée à l’Université Laval par Parcs Canada, comprenait surtout des bois de conifères, à savoir 29 échantillons de thuya occidental (Thuya occidentalis), 18 de pin blanc (Pinus strobus) et un de pruche du Canada (Tsuga canadensis). La série dendrochronologique du thuya occidental couvre la période 1574-1812. Elle a été interdatée avec les séries Ile d’Orléans (Dagneau et Duchaine, 2007) et Saint-Laurent (Querrec et al., 2009). La série du pin blanc a été interdatée avec la série Champlain (Delwaide et Filion, 1999). Bien que la datation proposée dans ce mémoire demeure incertaine, la période 1504-1727 est la plus probable dans l’état actuel de nos connaissances. La datation dendrochronologique et l’interprétation des données historiques permettent de proposer une explication alternative à celle mise de l’avant par les archéologues quant à l’origine de ces bois archéologiques qui avaient été jetés dans un fossé humide bordant la redoute ouest construite en 1782-1783. En effet, ce dépôt de bois pourrait être associé à la préparation du terrain pour la construction du Fort Lennox en 1819 plutôt qu’aux travaux de restauration survenus en 1812-1814.

Bienvenue à toutes et tous!

Source : daphne.marquis.1@ulaval.ca