Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Bulletin numéro 5 (2 février 2012)

Conférences

Les Archéo-vendredis du Groupe de recherches en archéométrie

10 février 2012, 16 h à 17 h, Salle 318, Pavillon Camille Roy, 3, rue de la Vieille Université, Vieux Québec

« Hygiène dans le Haut Arctique, une question de perception ; l’archéoentomologie de maisons inughuites au Inglefieldland, Groenland », Frédéric Dussault, Université Laval

Bienvenue à toutes et à tous!

Source :
Antoine Loyer-Rousselle
Vincent Rousseau

Midis du CIEQ

Mercredi 15 février 2012 à 12 h, au local 3244 du pavillon Charles-De Koninck.

« Un matériau réinventé pour la recherche historique: le film fixe d'enseignement », Didier Nourrisson, professeur d'histoire contemporaine à IUFM/Université Claude Bernard Lyon 1 et responsable Université Pour Tous, Université Jean Monnet Saint-Etienne.

Faisant suite à la lanterne lumineuse et ses vues sur verre, avant le triomphe de la diapositive et de la télévision, et dans une saine concurrence avec le cinéma et les manuels scolaires, le film fixe d'enseignement a servi aux instituteurs et professeurs à « imager » leurs cours entre 1925 et 1975. Seulement de quelques dizaines avant la seconde Guerre mondiale, leur nombre s'élève à plusieurs centaines dans la décennie 1940. L'âge d'or du film fixe intervient cependant dans les années 1950-1960 où la demande est maximale. L'offre se démultiplie avec le sponsoring d'entreprise et les instructions officielles qui réclament un enseignement par l'image. Ce matériau pédagogique (des milliers de bobines sur tous les sujets et dans toutes les disciplines) est devenu une source essentielle pour comprendre cette période. Les historiens de l'éducation, des médias, des représentations y trouveront leur compte. Des exemples seront pris en histoire de France et du Canada.

Entrée libre.
Bienvenue à toutes et à tous !

N’hésitez pas à consulter la section « Activités » sur le site Web du CIEQ.

Source :
Étienne Rivard, Ph.D.
Coordonnateur du CIEQ-Laval

Les Midis de l’Institut d’études anciennes de l’Université Laval

Lundi 13 février, 11 h 30, salle DKN 5242

« Les Colosses de Rhodes », Nathan Badoud

Source :
Pascale Fleury
Professeur
Éditrice CEA
Membre de l'Institut d'études anciennes
Département des littératures

Colloques

Forum interculturel de l’imaginaire

Un événement de l’Équipe de recherche en partenariat sur la diversité culturelle et l’immigration dans la région de Québec

L'ÉDIQ vous convie au Forum interculturel de l'imaginaire. Coopération culturelle et innovation sociale dans la région de Québec, le 21 février 2012 au Grand Salon du Pavillon Maurice-Pollack de l'Université Laval.

Ce forum de l'ÉDIQ  est un événement rassembleur pour la population de la région de Québec. Il instaure, une journée durant, un processus de coopération culturelle. Il  « crée du lien » et valorise la diversité culturelle chez les personnes et les groupes de toutes origines, de toutes catégories sociales et de toutes les générations. Il favorise ainsi l'émergence d'innovations sociales bénéfiques pour l'ensemble de la société.

Ce processus de coopération culturelle sera soutenu par la méthode participative et innovante de l’atelier interculturel de l’imaginaire.

Consultez le programme préliminaire dans le site de l’ÉDIQ.

Complétez la fiche d'inscription intégrée dans le dépliant en ligne avant le 10 février 2012 et envoyez-la à Colette Boucher.

C'est un rendez-vous à ne pas manquer !   

Pour plus d'informations

Appel à contributions

L’histoire de la satire graphique au Canada, de la période coloniale jusqu’à l’avènement de la Guerre froide

Éditeurs : Dominic Hardy, Annie Gérin et Lora Senechal Carney

Depuis l'introduction de l'imprimerie pendant la période coloniale jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale et au commencement de la guerre froide, la culture visuelle canadienne a été enrichie par un foisonnement remarquable de satire graphique. Bien que liée aux contextes publics, dans lesquels les imprimés du XVIIIème siècle ont cédé la place aux revues, aux journaux à grand tirage, aux publications à teneur politique (qui ont couvert le spectre entier, du fascisme au communisme) et aux expositions publiques, la satire graphique canadienne s’est également taillé une place de choix dans le domaine privé, sous la forme de lettres et de journaux intimes, révélant ainsi la place fondamentale qu’a occupé la satire visuelle dans la vie canadienne.

Cette collection rassemblera des essais ancrés dans différentes approches, incluant l'histoire de l'art, les théories de la satire et de l’humour, le rapport mot/image, l’histoire de la photographie et du cinéma, la linguistique, l’anthropologie, l’histoire, la science politique, la critique littéraire, et tous les champs qui s’intéressent à la culture visuelle canadienne. Les contributions pourront se concentrer sur des artistes particuliers, sur des médias, des institutions ou encore sur des sujets ciblés par la satire visuelle. Ils pourront également jeter un regard sur des processus sociaux particuliers, des formations sociales et culturelles ou des échanges interculturels. L’ouvrage vise un lectorat international,  intéressé aux histoires de la culture visuelle. Bien qu'il sera publié en anglais, les contributions de langue française (qui devront être traduites professionnellement avant publication) seront également bienvenues.

Veuillez envoyer les propositions (jusqu'à 400 mots) avec un CV (une page) à chacun des éditeurs aux adresses courriel listées ci-dessous pour le 1er mai 2012. Les auteurs des propositions retenues seront avisés avant le 1er juin. Les essais d'environ 7000 mots (notes incluses) seront attendus pour le 1er décembre 2012. Ils seront sujets à une double évaluation, par les éditeurs et par des évaluateurs externes, avant que les décisions finales soient prises sur leur inclusion au volume.

Les propositions, les CV et toutes les questions devront être adressés aux trois éditeurs :

Dominic Hardy, Université du Québec à Montréal,
Annie Gérin, Université du Québec à Montréal,
Lora Senechal Carney, University of Toronto.