Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Bulletin numéro 26 (6 septembre 2012)

Conférences publiques du Département d'histoire

Recherches actuelles en archivistique

Jeudi 13 septembre 2012, 13 h 30 à 15 h 30, local 5242 DKN
Conférencière : Anne KLEIN, Université de Montréal

Jeudi 20 septembre 2012, 13 h 30 à 15 h 30, local 5242 DKN
Conférencier : Xavier BREUIL, Société Générale, Paris

Nouveau projet en association avec le Musée de la civilisation

Le Mur des représentations : associer des images au Québec

D’après-vous, quelles images sont associées à l'identité et au passé québécois ?

Le Musée de la civilisation s’est associé à l’Université Laval pour lancer un projet de recherche sur les représentations des visiteurs par rapport au Québec et à son histoire. Basée sur une idée originale de Jocelyn Létourneau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain, la recherche associe également, à sa réalisation, les professeurs Johanne Daigle et Donald Fyson.

Pour plus de détails.

Source :
Lucie Daignault, Musée de la civilisation

Invitation - Midis du CIEQ

Jeudi 13 septembre 2012 à 12 h, local 3244 du pavillon Charles-De Koninck

« Un clocher au cœur. La paroisse entre quotidien, identités et représentations en milieu populaire à Québec, 1930-1980 », Dale Gilbert, stagiaire postdoctoral, Centre Urbanisation Culture Société, Institut national de la recherche scientifique,

Au cœur du XXe siècle, six clochers paroissiaux s’élèvent dans le ciel du quartier Saint-Sauveur de Québec. Ils couronnent autant d’espaces de vie dynamiques et de pôles majeurs d’appartenance. Nous avons étudié dans le cadre de notre doctorat en histoire le rapport identitaire à l’espace vécu en milieu populaire urbain québécois et l’impact de ce rapport sur l’expérience du quartier et de la ville et sur les représentations sur le milieu de vie et sur les autres espaces urbains entre 1930 et 1980, grâce notamment à 30 entretiens réalisés avec des résidants anciens du quartier. Nous examinerons, le temps de ce Midi, les diverses sources auxquelles s’abreuve le sentiment d’appartenance paroissial, ainsi que cet impact sur le quotidien et les représentations. Nous confronterons également l’attachement à « sa » paroisse et ces représentations aux importantes mutations de la vie paroissiale survenant à partir des années 1950.

Entrée libre.
Bienvenue à toutes et à tous !

N’hésitez pas à consulter la section « Activités » sur le site Web du CIEQ.

Congrès

Congrès annuel de l’Association québécoise pour le patrimoine industriel

21-22 septembre 2012, Drummondville

C’est avec plaisir et enthousiasme que nous vous annonçons que le prochain congrès annuel de l’Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi), organisé en collaboration avec la Société d’histoire de Drummond (SHD), la Corporation Rues Principales de Drummondville et l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal, aura lieu à l'ancienne usine Swift de Drummondville les 21-22 septembre prochains.

Le congrès 2012 de l’Aqpi permettra à divers intervenants et chercheurs de s’interroger sur les enjeux de requalification et de mise en valeur du patrimoine industriel d’une ville québécoise de moyenne taille. Ce congrès permettra aussi de cibler certains éléments incontournables du patrimoine industriel drummondvillois.

Ouvert aux membres de l’Association ainsi qu’au grand public, le congrès comprendra des visites de terrains, des conférences ainsi que des présentations d’étudiants d’urbanisme portant sur la requalification des friches industrielles.

Pour plus de détails.

Source :
Christophe-Hubert Joncas
Coordonnateur, Aqpi
514-528-8444

Appel de candidatures

Concours Jeune critique MAQ en architecture, 2e édition

La Maison de l’architecture du Québec est heureuse de lancer la deuxième édition du Concours Jeune critique MAQ en architecture, et d’annoncer son association avec Le Devoir, Canadian Architect, Cryomalus d’Antolino Brongo et l’Orchestre symphonique de Montréal, pour lui donner, dès cette année, une ampleur démultipliée!

Consciente du besoin de soutenir et de stimuler une relève de calibre professionnel dans le domaine du discours critique en architecture, au Québec, c'est en 2011 que la MAQ a créé ce concours annuel, qui se fait sous l’égide d’un jury des meilleurs experts en la matière. Sont donc invités les aspirants auteurs de moins de 35 ans de toutes formations pertinentes (journalisme, communications, histoire de l’art, architecture, design, etc.) à participer encore plus nombreux!

Une deuxième édition… symphonique!

Devenez Jeune critique MAQ en architecture et ayez le bonheur de voir votre texte publié dans Le Devoir ou dans Canadian Architect… en plus de remporter une paire de billets pour un concert de l’OSM! Passer à la postérité n’est pas donné à n’importe quel critique. C’est l’occasion qu’offre la MAQ aux aspirants journalistes, chercheurs ou commissaires qui participeront à cette seconde édition du concours Jeune critique MAQ en architecture.

Tel qu’établi à l’issue du concours de l’an dernier, qui portait sur les propositions d’aménagement de l’exposition Réinventons la ruelle!, l’exercice imposé a cette fois pour objet un bâtiment récemment construit et inauguré au Québec que les candidats pourront visiter, soit la Maison symphonique. Les candidats en feront la critique dans un texte de 600 à 700 mots.

La date limite pour s’inscrire au concours est le 10 octobre et le texte devra parvenir à la MAQ au plus tard le 19 novembre 2012.

Le jury d’experts 2012, bilingue, est présidé par Roland-Yves Carignan (directeur de l’information au journal Le Devoir) et a pour membres Suzanne Paquet (Professeure au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l’Université de Montréal), Elsa Lam (coordinatrice curatoriale au Centre canadien d’architecture, historienne et écrivaine en architecture) et David Theodore (correspondant au Canadian Architect). Il sera piloté par Sophie Gironnay, directrice de la MAQ (elle-même journaliste reconnue en architecture).

Source :
Marie Élizabeth Laberge
Maison de l'Architecture

Soutenance de thèse

Programme de doctorat en ethnologie et patrimoine

7 septembre 2012, 9 h, local 5172, Pavillon Charles-De Koninck

Jocelyn Gadbois, « Ethnologie du Lotto 6/49. Esquisses pour une définition de la confiance »

Président
Habib Saidi, professeur agrégé, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval, Québec

Membres du jury
Laurier Turgeon, directeur de recherche, professeur titulaire, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval, Québec
Daniel Fabre, directeur cotutelle, anthropologue, Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris
Madeleine Pastinelli, professeure agrégée, Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval, Québec
Louise Nadeau, examinatrice externe, professeure titulaire, Département de psychologie, Faculté des arts et des sciences, Université de Montréal, Québec
Thierry Wendling, directeur d’études au CNRS, France

Séminaire de la CEFAN

LNG-7060 (3 crédits) / GPL-7901 (3 crédits)
Séminaire interdisciplinaire 2e et 3e cycles : Adaptation de l’expression française dans les cultures francophones
Automne 2012 – Vendredi 9 h à 12 h – DKN-1231
Professeure responsable : Aline Francoeur
Département de langues, linguistique et traduction et Centre interdisciplinaire de recherches sur les activités langagières, Université Laval

Problématique
De région en région, la langue que partagent les francophones d’Amérique du Nord se teinte d’accents et d’intonations, s’enrichit de mots porteurs de réalités sociales et culturelles, témoigne de traditions et d’héritages pluriels. Comment ces variantes ― sonores, lexicales, culturelles ― cohabitent-elles dans la vaste francophonie ? Comment circulent-elles d’une aire francophone à l’autre ? À quelles formes d’adaptation l’humoriste, le bédéiste, le cinéaste ou le metteur en scène doivent-ils soumettre leurs œuvres afin d’en favoriser la diffusion ? Comment parviennent-ils à adapter leurs œuvres sans trahir l’esprit dans lequel elles ont été conçues ? Ce bel accent qui caractérise l’expression du conteur québécois, du chanteur acadien ou du comédien franco-ontarien risque-t-il de brouiller le message que l’artiste souhaite livrer ? Les publics d’espaces francophones différents peuvent-ils s’y acclimater ? Quelle est la place des acadianismes, canadianismes, québécismes et autres mots propres à une variété de francais nord-américaine dans les dictionnaires élaborés en France ? Comment les lexicographes français choisissent-ils ces mots ? Quelles sont les stratégies employées par les concepteurs de logiciels pour « localiser » leurs produits de langue française ? Ce sont là certaines des questions sur lesquelles se pencheront les artistes, créateurs et universitaires qui participeront au séminaire, et sur lesquelles les étudiants seront amenés à réfléchir.

Pour plus de détails :
Gynette Tremblay
CEFAN