Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Bulletin numéro 21 (21 juin 2012)

Soutenances

Programme de doctorat en archéologie

Catherine Losier, « Approvisionner Cayenne au cours de l’ancien régime : Étude archéologique et historique de l’économie et du réseau commercial d’une colonie marginale, la Guyane (XVIIe et XVIIIe siècle). »

27 juin 2012, 14 h, 1430, Pavillon La Laurentienne

Président : Marcel Moussette, professeur associé, Faculté des lettres, Université Laval

Membres du jury :

  • Mark W. Hauser, Assistant professor, Department of Anthropology, Northwestern University
  • Yannick Le Roux, professeur titulaire, Lycée Félix-Éboué, Cayenne, Guyane Française
  • Allison Bain, professeure titulaire, CELAT et Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval
  • Kenneth G. Kelly, Professor and Graduate Director, Départment of Anthropology, University of South Carolina
  • Réginald Auger, directeur de recherche, professeur, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval

Sarah Nougaret, « LE LALONDE HIGH COLLAR. Outil de recherche pour l’étude des échanges dans la région des Grands Lacs, c. 1450-1550. »

29 juin 2012, 10 h, 3244, pavillon Charles-De Koninck

Présidente : Allison Bain, professeure titulaire, CÉLAT et Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval

Membres du jury :

  • Alicia Hawkins, professor, Department of Anthropology, Laurentian University
  • Christian Gates St-Pierre, chargé de cours, Département d’histoire, Université Laval
  • James Woollett, professeur, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval
  • Jean-François Moreau, codirecteur de recherche, professeur, Département des sciences humaines, Université du Québec à Chicoutimi
  • Réginald Auger, directeur de recherche, professeur, Département d’histoire, Faculté des lettres, Université Laval

Nouvelle parution

Claire Dolan, Les Procureurs du Midi sous l’Ancien Régime, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, 288 p.

L’ouvrage observe du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle les procureurs de trois villes parlementaires du Midi : Aix-en-Provence, Grenoble et Toulouse. Souvent abordés par les historiens, les problèmes qui se dressent en arrière-plan de cette observation - la place de l’institution judiciaire dans la ville, l’organisation de la justice et ses auxiliaires, l’office comme capital, l’accès à la profession, la régulation de la profession, la clientèle, la construction de l’identité professionnelle, le rapport à l’État dans les provinces - prennent, dans la lorgnette des procureurs, un tout autre sens. Ces hommes, dans leur quotidien, leurs ambitions, leur culture, sont affectés par un contexte qu’on saisit d’autant mieux qu’on l’observe à échelle humaine.

Pour plus de détails.