Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Bulletin numéro 16 (19 avril 2012)

Conférence

Les archéo-vendredis du Groupe de recherches en archéométrie

Vendredi le 20 avril 2012, 16h à 17h, Salle 320, Pavillon Camille-Roy, 3, rue de la Vieille-Université, Vieux-Québec

« Résultat des chantiers de fouille de Saint-Augustin, Fort Saint-Jean et de l’îlot des Palais », Vincent Rousseau, candidat à la maîtrise, Émilie Young Vigneault, maîtrise en archéologie, Mélanie Rousseau, candidate au doctorat

Îlot des Palais

L'îlot des Palais est l'un des chantiers-écoles en archéologie historique de l'Université Laval depuis des années. Les résultats et découvertes y ayant été faites à l'été 2011 seront présentés. Il sera principalement question des périodes ayant trait aux premier et second Palais ainsi qu'à la période Boswell.

Fort Saint-Jean

L'année 2009 marqua le début d'un nouveau projet de chantier école de l'Université Laval échelonné sur 5 ans sur le site du Lieu Historique National de Fort-St-Jean. Ce projet a pour but de documenter l'utilisation du site à l'époque coloniale. Les trois dernières années de fouilles ont permis de faire des découvertes fort intéressantes remontant jusqu'à l'époque français. Les grandes lignes des derniers rapports seront donc présentées.

Saint-Augustin

La deuxième campagne de fouille du chantier-école de l’Université Laval sur l’Atelier de taille préhistorique de Saint-Augustin-de-Desmaures (CeEu-10) nous réservait de nombreuses surprises. En effet, outre les terres labourées et les pierres numérotées, l’analyse macroscopique du matériel lithique, formant 99,9% de l’assemblage, a révélé plusieurs nouvelles informations sur les modalités de l’occupation, ou plutôt des occupations, de cette pointe bordant le fleuve. Cette courte présentation est un bref résumé de cette campagne de fouille, présentant principalement les résultats des analyses macroscopiques et des analyses de répartition spatiale des artefacts lithiques sur le site.

Information:
vincent.rousseau.4@ulaval.ca  
antoine.loyer-rousselle.1@ulaval.ca

Manif d'art 6

Du 27 avril au 6 mai 2012 à la Galerie Tzara, 375, rue Saint-Paul

Les ratés sympathiques font de l’art. Les journalistes et les artistes changent de place pour mieux se comprendre, le temps d’une exposition.

Une idée originale de Sylvain Cormier et Alain Chartrand adaptée par Gaëlle Généreux et Catherine-Eve Gadoury

Les arts visuels passent trop souvent sous le radar des médias populaires. Loin d’en rester à ce constat déplorable, l'événement « Les ratés sympathiques font de l’art » souhaite stimuler la médiation culturelle et jeter des ponts entre le monde des journalistes et celui des artistes, permettant ainsi de déboulonner quelques idées reçues.

La faible présence médiatique des arts visuels s’explique sans doute par une méconnaissance de cette discipline par les journalistes qui souvent, avouent ne rien comprendre à ce monde qui leur paraît complexe et hautain. En acceptant de se commettre, les journalistes vont connaître les joies comme les angoisses de la création. À l’inverse, les artistes ne maîtrisent pas toujours les rouages du monde des communications. En assumant momentanément le rôle de critique, les artistes vont découvrir la réalité stimulante mais stressante du journaliste. En initiant les uns aux contraintes des autres, « Les ratés sympathiques font de l’art », propose d’amorcer le dialogue entre les médias et les artistes sur de nouvelles bases fondées sur une meilleure compréhension mutuelle.

Vendredi 27 avril 2012 dès 18 h à la Galerie Tzara (375, rue Saint-Paul)
Vernissage et encan crié. Animation de la soirée : Patrick Guérard

Dimanche 29 avril à 14 h à la Galerie Tzara (375, rue Saint-Paul)
« L’artiste et ses censeurs. Conflits de peintres et de critiques depuis le XIXe siècle », Françoise Lucbert, professeure, Département d’histoire, Université Laval

Samedi 5 mai à 14 h à la Galerie Tzara (375, rue Saint-Paul)
Table ronde La critique d’art en mutation

Pour de plus amples détails :
www.facebook.com/LesRatesSympathiques
www.galerietzara.com

Colloque

Le performatif du vivre-ensemble. Perspectives en recherche et en création.

Vendredi le 4 mai 2012 de 9h30-17h, au Cercle, 228 rue St-Joseph est, Québec.

Organisé sous la direction d’Annie Gérin, ce colloque se consacre à la performativité du vivre-ensemble et aux perspectives en recherche et en création.

Le colloque regroupe les chercheurs du CÉLAT liés à cet axe de recherche soit Mouloud Boukala (anthropologie, UL), Pierre Ouellet (études littéraires, UQÀM), Jean-Paul Quéinnec (théâtre, UQAC), Constanza Camelo-Suarez (arts interdisciplinaires, UQAC), Francine Saillant (anthropologie, UL), Ève Lamoureux (histoire de l'art, UQÀM), Simon Harel (littérature, UdeM), Michaël La Chance (histoire de l'art, UQAC), Yves Bergeron (histoire de l'art, UQÀM), et bien sûr, Annie Gérin (histoire de l'art, UQÀM).

Pour consulter le programme complet.

Source :
Célia Forget
CÉLAT, Université Laval

Nouvelle parution

Benoît Grenier, Brève histoire du régime seigneurial, Montréal, Boréal, 2012, 248 p.
Benoît Grenier est diplômé du doctorat en histoire de l’Université Laval et professeur d’histoire à l’Université de Sherbrooke.

Pour plus d’informations.