Logo Université Laval Logo Université Laval

Le département

Bulletin numéro 6 (10 février 2011)

Nouveau cours

Université d’été de l’Institut du patrimoine culturel
ETN-1120 Patrimoine et nouvelles technologies

29 mai au 5 juin 2011
Musée de la mémoire vivante à Saint-Jean-Port-Joli, Québec

Le développement des technologies numériques a révolutionné les méthodes de cueillette, de conservation, de gestion, de mise en valeur et de diffusion du patrimoine. Ce cours d’introduction abordera les thèmes suivants : nouvelles technologies et enquête ethnologique, développement durable; participation citoyenne; e-tourisme; muséologie virtuelle; panophotographie, vidéo panoramique, captation d’images 3D, montages multimédias, applications Web 3.0.

L’Université d’été consiste en un cours d’introduction intensif de 1er cycle universitaire de 45 heures équivalant à 3 crédits universitaires, à raison de 7,5 heures par jour sur 6 jours (du lundi 30 mai au samedi 5 juin). Il est aussi possible de s’inscrire comme stagiaire (1er ou 2e cycle) ou auditeur libre. Sont particulièrement visés les étudiants de CEGEPS voulant acquérir un premier cours universitaire, des étudiants universitaires souhaitant acquérir une expérience avec les nouvelles technologies, les professionnels du secteur public et privé, les gestionnaires du patrimoine et les muséologues. Tous les enseignements seront dispensés en français.

L’Université d’été comprendra des séances théoriques   avec la participation de conférenciers réputés en provenance du Québec, du Canada et de l’étranger   et des ateliers de travaux pratiques. Des équipes de deux personnes auront l’occasion d’aller sur le terrain pour faire de la captation et traiter les données numériques en laboratoire à titre expérimental. Tous les équipements de captation et de traitement seront fournis par l’Institut. Les cours auront lieu dans un cadre enchanteur et stimulant, soit au Musée de la mémoire vivante qui expérimente l’usage des nouvelles technologies en muséologie, à Saint-Jean-Port-Joli, ville d’art et de patrimoine située sur la rive sud du Saint-Laurent à une centaine de kilomètres de Québec (www.saintjeanportjoli.com).

Le nombre d’inscriptions sera limité à 25.

Bourses :
Les étudiants inscrits seront admissibles à une bourse de 500 $ pour les frais de séjour. Pour le formulaire de demande :
Marie-Claude Rocher
marie-claude.rocher@ipac.ulaval.ca 
www.ipac.ulaval.ca

Hébergement :
Les informations sur l’hébergement seront fournies sur demande.

Renseignements et inscriptions :
Habib Saïdi, directeur des programmes d’ethnologie et patrimoine
Tél. 418-656-2131 poste 5463
Habib.Saidi@hst.ulaval.ca

Capsule sur Canal Savoir

Le 16 février prochain à 21 h 30, Canal Savoir diffusera la capsule « Un prof, un livre ». La capsule met en vedette Monsieur Martin Pâquet, professeur au Département d’histoire de l’Université Laval et titulaire de la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d’expression française en Amérique du Nord (CEFAN), qui nous parle de son ouvrage Langue et politique au Canada et au Québec. Une synthèse historique, rédigé en collaboration avec Monsieur Marcel Martel, historien à l’Université York.

Pour en savoir plus, visitez la page Web de la série : http://www.canalsavoir.tv/emission.php?id=10113

Contact :
Chantal Roby, B. Sc.
Assistante aux communications
Canal Savoir
514 509-2222, poste 205
croby@canalsavoir.tv | canalsavoir.tv 

Invitation – Midi du CIEQ

L'agent d'assurance, du vautour à l'"apôtre social"

Jonathan Fournier, chercheur postdoctoral au CIEQ (Université du Québec à Trois-Rivières).

Jeudi 17 février 2011, 12h, local 3244 du pavillon Charles-De Koninck.

Cette conférence porte sur le développement de la profession d’agent d’assurance au Québec pour la période 1900-1960. Comme l’assurance n’est pas une marchandise qui se vend mais qui s’achète, les agents d’assurance se doivent d’être particulièrement convaincants. Plusieurs d’entre eux détiennent une mauvaise réputation. Pas étonnant, si l’on considère le spectaculaire taux de roulement dans cette profession où l’on embauche par milliers des gens sans formation préalable. Cette industrie en pleine consolidation travaille pourtant à redorer son blason en soulignant à qui veut bien l’entendre que l’agent fait la promotion de la sécurité, de l’épargne, de la famille. Bref, sa mission en fait un « apôtre social ».

Entrée libre.
Bienvenue à toutes et à tous !

N’hésitez pas à consulter la section « Activités » sur le site Web du CIEQ : www.cieq.ca

Secrétariat du CIEQ-Laval
Centre interuniversitaire d'études québécoises
Pavillon Charles-De Koninck, local 5152
Université Laval
T. 418.656.7704
F. 418.656.3270
secretariat@cieq.ulaval.ca
www.cieq.ca  

Congrès sur l'Amérique française 2011

Inscrivez-vous dès maintenant !

Du 20 au 22 mai 2011, La Fédération Histoire Québec et la Fédération québécoise des sociétés de généalogie tiendront un congrès majeur sur l'histoire, le patrimoine et la généalogie de l'Amérique française. D'autres organismes importants au Québec et au Canada se joindront aussi à nous pour cette expérience unique !

L'événement se déroulera au Palais des congrès de Montréal du 20 au 22 mai 2011.

L'histoire, le patrimoine et la généalogie seront évidemment à l'honneur pendant ce congrès mais on y traitera aussi d'archives, de patrimoine immatériel comme de patrimoine matériel, de toponymie et de bien d'autres sujets que les francophones d'Amérique peuvent avoir en commun.
Ce congrès est ouvert autant aux membres de la FHQ qu'au grand public et fera découvrir à tous les participants la richesse qu'ont apportée la culture et la civilisation françaises d'Amérique.
L'objectif de ce congrès est aussi d'amener les francophones de partout en Amérique (mais plus particulièrement du Canada et de la Nouvelle-Angleterre) à se redécouvrir, à mieux se comprendre, à se rapprocher et éventuellement à travailler plus étroitement ensemble pour mieux préserver ce riche héritage que nous ont légué nos ancêtres qu'ils soient Québécois de souche, Acadiens, Franco-canadiens hors Québec, Franco-américains, Louisianais ou autres.

Source :
Fernanda Senia
Coordinatrice Congrès sur l’Amérique Française
Fédération québécoise des sociétés de généalogie / Fédération Histoire Québec
Campus de l'Université Laval, Pavillon Louis-Jacques-Casault
1055, avenue du Séminaire
Québec (Québec) G1V 4B8
Téléphone et télécopieur : (418) 653-3940
Courriel : fernanda.senia@bellnet.ca

Appel à communication

Le Musée : théâtre d’objets ? Impacts des nouvelles tendances et responsabilités éthiques

Le 79e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) se tiendra cette année du 9 au 13 mai 2011 à l’Université de Sherbrooke (Québec) sous l’intitulé « Curiosité, diversité, responsabilité ».

Le groupe Espace Recherche : Muséologie et Société de l’Université du Québec à Montréal et ses partenaires vous convient à lancer les débats autour du thème : « Le Musée : théâtre d’objets ? Impacts des nouvelles tendances et responsabilités éthiques » lors des journées du 11 et 12 mai 2011.

Au travers des expériences multiculturelles variées qu’offre la mixité de la communauté muséale dans son ensemble, nous vous invitons à prendre part aux réflexions sur ces transformations culturelles qui bousculent les sphères institutionnelles de tous horizons.

Ces journées devraient permettre de réunir et de confronter des communications qui seront agencées afin d’assurer la vivacité des échanges entre intervenants.

Les contributions originales devront nous être parvenues au plus tard le lundi 14 février à l'adresse suivante : ferey.vanessa@courrier.uqam.ca

Elles devront comporter le titre de la communication, 200 mots la résumant ainsi qu’une courte notice biographique de leur auteur.

Les organisateurs :
Daniel Arsenault, UQAM
Yves Bergeron, UQAM
Michel Côté, Musée de la civilisation
Marie Fraser, Musée d'art contemporain de Montréal Dominic Hardy, UQAM

Appels de candidature

1. Prix Martin-Eli-Weil - Meilleur essai en histoire de l’architecture

Société pour l’étude de l’architecture au Canada

Le prix Martin-Eli-Weil de la SÉAC récompense annuellement un essai, soumis par une étudiante ou un étudiant, qui explore le rôle joué par l’environnement bâti dans la société canadienne. Le prix de 250 $, accompagné d’un certificat, sera remis à la lauréate ou au lauréat à l’occasion du Congrès annuel de la Société, où elle ou il sera invité à présenter son essai sous forme de conférence; en outre, la Société publiera l’essai gagnant.

Toutes les étudiantes et tous les étudiants inscrits à temps plein ou à temps partiel dans une université canadienne sont admissibles; les soumissions d’étudiantes et d’étudiants inscrits dans une université étrangère mais portant sur un sujet canadien sont aussi bienvenues.

L’essai, en anglais ou en français, peut porter sur un édifice particulier, contemporain ou historique, proposé ou déjà existant ; sur un complexe de bâtiments reliés ; sur un type de bâtiments (examiné d'après son importance historique, fonctionnelle, structurale ou esthétique); sur les paysages culturels (les parcs, les cimetières, les fermes, etc.); sur la vie d'une personne qui a influencé l'environnement bâti; ou sur un problème philosophique, sociologique ou historique rattaché à l'environnement bâti. Les projets architecturaux ne seront pas acceptés à moins d'être conformes aux exigences énumérées ci-dessus.

Les soumissions, de 3000 à 5000 mots, doivent être transmises sur papier, à double interligne. L'utilisation de matériel visuel est encouragée si celui-ci, en format imprimé, n'excède pas 20 x 24 cm (8 par 10 po). Les soumissions doivent être accompagnées, lorsqu’applicables, de notes et d'une bibliographie et étayées par un appareil conceptuel conforme aux règles de l’art. Elles seront évaluées en fonction de l’originalité et du caractère novateur du sujet, de la précision et de la pertinence de l’appareil méthodologique et de la qualité de la langue.

Les essais doivent parvenir au plus tard le 1er mars 2011, à l’adresse suivante :

Prix Martin-Eli-Weil
Institut du patrimoine, Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)  H3C 3P8  
Canada

Information : drouin.martin@uqam.ca

2. Prix Phyllis-Lambert

Chaque année l’Institut du patrimoine de l’UQAM décerne le Prix Phyllis-Lambert à un(e) candidat(e) qui a soumis la meilleure thèse de doctorat ou le meilleur mémoire de maîtrise portant sur l’étude et l’histoire de l’architecture au Canada selon l’évaluation qui en est faite par un jury indépendant.

Le prix honore Phyllis Lambert, architecte et figure tutélaire de la conservation architecturale, fondatrice du Centre Canadien d’Architecture, institution montréalaise mondialement reconnue pour son engagement dans la lutte pour la qualité du paysage construit.

Chaque année, l’Institut du patrimoine de l’UQAM lance un appel au sein de la communauté des historiens d’architecture et des architectes du Canada pour que soient soumis les thèses ou mémoires ayant pour thème l’histoire de l’architecture au Canada (histoire, théorie, critique et conservation) et complétés dans les deux années précédentes. Les documents soumis sont évalués par un jury national dont l’Institut du patrimoine de l’UQAM nomme les membres.

Le Prix Phyllis-Lambert consiste en un certificat de reconnaissance accompagné d’une bourse de 1 500 $, versée par la Fondation de l’UQAM. L’Institut du patrimoine offre par ailleurs une aide à la publication du texte récompensé, dans l’une de ses collections ou chez un éditeur indépendant. L’ouvrage publié portera en couverture la mention « Prix Phyllis-Lambert ». Le prix est remis lors d’une activité spéciale, inscrite dans le programme du congrès annuel de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada (SÉAC) qui se tient en alternance dans différentes villes du Canada. L’auteur(e) du texte primé est invité(e) à présenter une conférence publique sur son travail ; ses frais de voyage et de séjour sont pris en charge par l’Institut du patrimoine avec l’appui de la Fondation de l’UQAM.

Les candidats doivent envoyer une copie de leur manuscrit terminé en 2009 ou 2010 (mémoire ou thèse) accompagnés d’une lettre d’appui de leur directeur de recherche à l’Institut du patrimoine.

Les manuscrits doivent parvenir au plus tard le 1er mars 2011, à l’adresse suivante :

Institut du patrimoine
Prix Phyllis-Lambert
Université du Québec à Montréal
279, rue Sainte-Catherine Est, local DC-1200
Montréal (Québec)  H2X 1L5

Information :
Martin Drouin
drouin.martin@uqam.ca
514 987-3000, poste 5626