Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 7010 Histoire médiévale : le manuscrit médiéval : formes, textes, contextes

Automne 2016

Responsable : Didier Méhu

Objectifs

  1. Apprentissage de l’analyse des chartes et des manuscrits médiévaux, tant dans leurs formes que leurs contenu.
  2. Formation de base à la codicologie, à la paléographie latine et française du Moyen Âge (XIe-XVe siècle), à la diplomatique des actes médiévaux.
  3. Amorcer l’analyse des documents écrits originaux du Moyen Âge dans leurs dimensions textuelle, matérielle, formelle, visuelle et iconographique.

Contenu

Le séminaire s’adresse à tout étudiant intéressé par la production de l’acte écrit dans les sociétés prémodernes, aux usages de l’écrit dans ces sociétés et aux déchiffrages des écritures anciennes. Le séminaire comprendra trois parties :

  • Une première, plus théorique, sur la production et les usages de l’écrit dans la société médiévale, les relations entre aspects textuels, formels, visuels et iconiques des documents écrits.
  • Une seconde, qui présentera des exemples concrets d’actes et de manuscrits médiévaux (documents originaux ou reproductions photographiques) et au cours de laquelle les étudiants seront initiés à la paléographie, à la codicologie et à l’analyse contextuelle des manuscrits médiévaux.
  • Une troisième ou chaque étudiant, par groupe de 2 ou 3, devra analyser un manuscrit, un corpus de chartes ou une section d’un manuscrit médiéval, en insistant davantage sur les aspects codicologiques et matériels, textuels et littéraires, décoratifs et iconographiques en fonction des intérêts et des spécialités de chacun.

Une connaissance minimale du latin est souhaitée, mais elle n’est pas obligatoire. Les travaux seront ajustés en fonction des connaissances spécifiques des uns et des autres.

Fonctionnement et plan du séminaire

Les séances théoriques seront animées conjointement par le professeur et les étudiants sur la base de documents originaux et de textes historiographiques que les étudiants devront lire.

Les séances de paléographie seront animées par le professeur et chaque étudiant sera mis à contribution par un travail personnel de déchiffrage. Dans la mesure du possible, l’apprentissage se fera directement sur des manuscrits originaux conservés dans les bibliothèques, musées et collections privées de Québec et de Montréal.

Durant la deuxième partie de la session, les étudiants devront effectuer un travail personnel consistant en l’étude d’un corpus d’actes originaux, d’un manuscrit ou d’une partie de celui-ci. En fonction de l’intérêt et de la spécialisation des étudiants, le travail pourra porter davantage sur les aspects textuels ou iconographiques des manuscrits. Ce travail sera présenté à l’oral et à l’écrit en fin de session.

Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

Les étudiants qui ont une lettre d’Attestation d’accommodations scolaires obtenue auprès d’un conseiller du secteur « Accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap (ACSESH) » doivent rencontrer leur professeur au début de la session afin que des mesures d’accommodation en classe ou lors des évaluations puissent être mises en place. Ceux qui ont une déficience fonctionnelle ou un handicap, mais qui n’ont pas cette lettre doivent contacter le secteur ACSESH au 656-2880, le plus tôt possible. Le secteur ACSESH vous recommande fortement de vous prévaloir des services auxquels vous avez droit afin de pouvoir réussir vos études, sans discrimination ni privilège. Pour plus d’informations, voir la Procédure de mise en application des accommodations scolaires à l’adresse suivante : https://www.aide.ulaval.ca.

Évaluation

  • Analyse d’un manuscrit : 80 %; dont 30% pour la présentation orale, 50% pour la présentation écrite.
  • Participation aux discussions lors du séminaire : 20 %.

Bibliographie

Des bibliographies détaillées seront distribuées au fil du séminaire. On peut d’ores et déjà se reporter aux travaux suivants :

  • ANDRIST, Patrick, CANART, Paul et MANIACI, Marilena. La syntaxe du codex. Essai de codicologie structurale, Turnhout, Brepols, 2013 (Bibliologia, 34).
  • CLEMENS Raymond et GRAHAM Timothy, Introduction to Manuscript Studies, New York, Cornell University Press, 2007.
  • Lire le manuscrit médiéval. Observer et décrire, dir. Paul GÉHIN, Paris, A. Colin, 2005.
  • MORSEL, Joseph. « Ce qu’écrire veut dire au Moyen Âge… Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale », Memini. Travaux et documents publiés par la Société des études médiévales du Québec, 4 (2000), p. 3-43 ; repris avec quelques variations et compléments bibliographiques dans Écrire, compter, mesurer 2. Vers une histoire des rationalités pratiques, dir. N. COQUERY, F. MENANT et F. WEBER, Éditions rue d’Ulm / Presses de l’École normale supérieure, 2006, p. 4-32.
  • PARISSE, Michel. Manuel de paléographie médiévale, Paris : Picard, 2006.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français
Politique sur le plagiat