Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HAR 2400 L'art et le musée

Automne 2018

Responsable : Didier Prioul

Objectifs

  1. Comprendre la transformation du concept de musée d’art dans une perspective historique;
  2. Connaître l’instauration du musée d’art dans ses localisations géographiques;   
  3. Comprendre les modes d’exposition et d’énonciation des collections dans les musées d’art;
  4. Savoir mettre en perspective critique les discours sur l’art, instaurés dans les espaces d’exposition.

Contenu

Le cours sera consacré aux rapports entre le musée d’art et sa collection, dans une perspective historique et actuelle. Qu’en est-il de la notion de collection aujourd’hui, alors que le paradigme de l’universalité de l’oeuvre – qui a fondé le rapport entre l’art et le musée – fait l’objet de profondes remises en question? Pour nous situer au XXIe siècle, il faut d’abord examiner ce que ce rapport à l’universel implique historiquement, quels en sont les origines, les développements, les reconfigurations, les ruptures?

Le départ est connu : en intégrant l’espace du musée, l’œuvre d’art – objet transportable par excellence - quitte le domaine privé ou rompt avec sa destination d’origine (l’art religieux, par exemple) pour exister dans un espace public.  Héritier des collections royales et des galeries princières, le musée trouve ainsi sa forme moderne en France, au moment de la Révolution. Au milieu du XIXe siècle, le musée va développer une nouvelle rationalité comme espace public de l’art, tant en France qu’en Allemagne.

Ce double aspect, nous le suivrons à partir du fait que le musée rassemble des œuvres dispersées pour inventer un microcosme de savoir, basé sur des méthodes de classement et d’exposition de l’art. Le musée d’art n’est donc pas un lieu passif où l’œuvre se révèle à l’œil innocent du visiteur. Il pose avant  tout la question de l’élaboration des systèmes de classification des œuvres, systèmes qui imposent des temporalités et des discours sur l’art. Ces mises en scène sont anciennes, ancrées dans des idéologies et participent à la création des identités nationales.

Le cours s’intéresse donc au musée d’art comme phénomène et comme concept. Pour structurer la réflexion, les recherches historiques fournissent un répertoire de cas en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas ou en Russie pour les XIXe et XXe siècles. Une polarisation se réalisera au milieu des années 1920, tant à New York qu’à Paris, à travers le concept de musée d’art moderne, qui s’internationalisera ensuite comme modèle de référence. L’émergence de la notion d’art contemporain, au début des années 1940, ouvre une première brèche dans le lien constitutif entre la collection et l’institution muséale. Comment cette trajectoire historique peut-elle nous aider à penser les enjeux actuels du musée alors que ses deux axes fondateurs – conserver et exposer ou collectionner et communiquer – sont toujours ce qui valide son existence comme institution?

Fonctionnement

Le cours sera donné sous la forme d'exposés magistraux, accompagnés de matériel visuel. Les présentations visuelles seront déposées sur le site du cours dans monPortail.

Évaluation

L’évaluation sera partagée entre deux travaux et un examen :

  1. Travail de recherche et d’analyse en deux parties 
    • a) mi-session : présentation du sujet de recherche et bibliographie commentée : 30 %
    • b) fin de session : rédaction d’un travail long sous la forme d’une dissertation : 40 %
  2. Examen de fin de session : 30 %

Bibliographie

La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

 

Compétence langagière

Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

Politique d'évaluation des études

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat

Politique de révision de notes

Évaluation du cours