Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 7006 Histoire et épigraphie grecques : Mourir dans l'Antiquité grecque (séminaire transversal)

Hiver 2018

Responsable : Patrick Baker

Objectifs

  1. Étudier le fonctionnement des sociétés grecques dans le temps long depuis le Haut-archaïsme jusqu'au crépuscule de l'époque hellénistique (ca XIe s. au Ier s. a.C.) à travers le thème de la mort.
  2. Se familiariser avec la grande variété de sources à la disposition de l'historien de l'Antiquité, principalement les documents archéologiques, littéraires et épigraphiques en surmontant les obstacles de lecture, d'interprétation et conceptuels propres à chacune d'elles.
  3. Développer ses compétences en recherche et en communication de l’histoire par l’analyse, la synthèse, la lecture, l'écriture, la discussion et la communication orale, tout cela dans une perspective critique.
  4. Confronter l'acquis des travaux de différents auteurs sur une question précise d'histoire et son traitement historiographique dans une variété de disciplines des sciences historiques.
  5. S'initier à l'utilisation des sources épigraphiques (historiographie et outils de travail, paléographie, déchiffrement, exercices pratiques).

Contenu

S'adressant à tout étudiant d'histoire de 2e et 3e cycles, qu'il soit ou non spécialiste d'histoire ancienne, le séminaire « Mourir dans l'Antiquité grecque » sera l'occasion de réfléchir au traitement que les Grecs anciens réservèrent à cette 
ultime étape de la vie, et ce, à travers les époques (pré-archaïque, archaïque, classique,
 hellénistique). Près de mille ans d'histoire et un espace géographique immense représentent en eux un justificatif initial à l'ambition de la transversalité. Mais l'on peut aller plus loin : préconiser des approches disciplinaires multiples (histoire, archéologie, littérature, épigraphie) est en effet 
susceptible de favoriser une approche heuristique du phénomène en convoquant une diversité de 
connaissances tout comme une variété de savoirs disciplinaires.

Ainsi, « Mourir dans l'Antiquité » amènera à réfléchir au concept de la mort dans l'Antiquité comme paradigme de compréhension du particularisme grec à travers un ensemble de manifestations sociétales, culturelles, cultuelles aujourd'hui étudiées distinctement par différentes disciplines qui ne se rejoignent pas toujours en raison du cloisonnement des champs de recherche. La mort est un thème privilégié pour tenter d'abattre les cloisons disciplinaires en ce qu'il est susceptible de confronter l'apprenti-e historien-ne à une diversité de sources, de questionnements et de traditions scientifiques. Ce séminaire est idéal pour toute personne ne craignant pas de s'aventurer au delà de sa zone de confort intellectuel.

Fonctionnement

En début de session, le professeur introduit le séminaire, sa démarche et la thématique générale choisie, à savoir la mort dans l'Antiquité grecque. À partir de la troisième semaine et pour trois semaines ensuite, les exposés du professeur servent à présenter différents champs disciplinaires auxquels les étudiants se sont préalablement initiés par la lecture de dossiers constitués d'articles ou de monographies. À chacune de ces trois séances, selon le cas, un ou deux étudiants font une présentation sur le dossier de la semaine, qui fait l'objet d'une discussion en groupe.


Par la suite, l'accent sera mis, d'une part, sur le travail individuel de chaque participant, dont il doit rendre des comptes individuellement au professeur ou devant le groupe et, d'autre part, sur une introduction à l'épigraphie, discipline comptant naguère parmi les sciences dites auxiliaires de l'histoire. Le séminaire se déplace au Laboratoire d'épigraphie grecque situé au Séminaire de Québec et, pour l'occasion, alternera des séances d'une journée complète, de 9h à 16h (sem. 9 et 11), et des semaines de relâche (sem. 10 et 12). À l'approche de la fin de session, un dernier tour de table permet de faire le point sur l'avancement des travaux de chacun. La session se clôt par une (demi-)journée colloque au cours de laquelle chaque étudiant présente le produit de sa recherche sous un format oral (avec exemplier et PPT) et à la suite de quoi, la version finale de la recherche est remise sous format écrit, ce qui force chaque participant à bien distinguer la production orale de la production écrite.

Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

Les étudiants qui ont une lettre d’Attestation d’accommodations scolaires obtenue auprès d’un conseiller du secteur « Accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap (ACSESH) » doivent rencontrer leur professeur au début de la session afin que des mesures d’accommodation en classe ou lors des évaluations puissent être mises en place. Ceux qui ont une déficience fonctionnelle ou un handicap, mais qui n’ont pas cette lettre doivent contacter le secteur ACSESH au 656-2880, le plus tôt possible. Le secteur ACSESH vous recommande fortement de vous prévaloir des services auxquels vous avez droit afin de pouvoir réussir vos études, sans discrimination ni privilège. Pour plus d’informations, voir la Procédure de mise en application des accommodations scolaires à l’adresse suivante : https://www.aide.ulaval.ca.

Évaluation

Un travail de recherche individuel (25 à 30 p., bibliographie en sus) sous la forme d’une dissertation thématique ou d'une étude de cas à partir d'une source (incluant le cas échéant une perspective comparative ou transversale et le recours aux sources documentaires ou aux données issues d’études) : 50 %
Présentations orales : 40 %

  • 10 %: sur une partie d'un des dossiers de lectures (un exposé d'une quinzaine de minutes)
  • 10 %: présentations préliminaires du projet de recherche (sem. 7 et 13)
  • 20 %: communication de style colloque en fin de session (exposé fondé sur le travail écrit)

Participation active et apport personnel dans le groupe (sur l'ensemble du séminaire) : 10 %

Bibliographie

La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

Évaluation du cours

En conformité avec la Politiques de valorisation de l'enseignement et Dispositions relatives à l'évaluation de l'enseignement à l'Université Laval, il est possible que le cours que vous suivez soit évalué. Si tel est le cas, vous recevrez une invitation à remplir un questionnaire d’appréciation. Votre opinion est très importante, car elle permettra d’améliorer la qualité de ce cours. Nous comptons donc grandement sur votre collaboration.

Politique d'évaluation des études

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat