Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 3900 Québec-Canada (1763 à nos jours)

Hiver 2018

Responsable : Johanne Daigle

Objectifs

  1. Acquérir (ou réviser) des connaissances générales sur le Québec-Canada à partir de la Conquête britannique et des effets d’un modèle de développement qui imprègne les rapports à l’espace, les migrations et métissages identitaires, les dynamiques politiques et culturelles et les constructions nationales;
  2. Identifier et comprendre par la comparaison les principaux parallèles et contrastes de l’histoire du Québec-Canada à travers l’analyse croisée de ses influences internationales et de ses processus internes;
  3. Connaitre des notions liées à l’histoire du Québec-Canada contemporain (colonialisme, modernité, nationalisme, libéralisme, etc.), de même que l’évolution des représentations du passé tant dans l’actualité médiatique et muséale que dans la production scientifique courante.

Contenu

Ce cours examine l’histoire du Québec contemporain à partir des transformations mondiales qui balisent ses divers passages : colonie française qui passe sous domination britannique, province du Dominion du Canada, nation jugée distincte dans un pays qui s’affranchit progressivement du joug colonial. S’il entrevoit l’influence de Rome, il considère surtout le positionnement du Québec en terre d’Amérique. Ce regard inspiré d’une vision postcoloniale se posera sur l’enchevêtrement des mécanismes de domination, des enjeux territoriaux et des migrations qui ont imprégné les dynamiques internes sur les plans des représentations et des expériences contrastées de divers groupes nationaux, en particulier des populations canadiennes d’ascendance française, autochtones et irlandaises. Deux périodes charnières balisent le propos. La première – de 1760 à la Première Guerre mondiale – évoque un temps de mutations, voire de révolutions (impérialisme colonial, révolution industrielle, migrations massives, colonisation du territoire et urbanisation, tensions nationales et internationales). La seconde – des années 1920 aux portes de l’actualité – aborde les transformations associées à la modernité qui rythme les changements dans la nature des institutions comme dans les discours. Les enjeux liés au processus de décolonisation et à la mondialisation, au métissage transnational des cultures et des identités et à l’exploitation des ressources et du territoire, pour ne nommer que ceux-là, incitent à la réflexion et au réexamen de la vision portée sur l’histoire du Québec contemporain.

Fonctionnement

Le cours repose sur des exposés magistraux permettant d’aborder plusieurs dimensions du sujet et d’imbriquer diverses combinaisons d’éléments démonstratifs et explicatifs (faits, preuves, interprétations, etc.). Des présentations visuelles (sur support PowerPoint) seront placées sur le Portail du cours (format pdf) comme points de repères pour réviser la matière vue en classe au fil des semaines. Les cours seront également ponctués par la présentation de documents audio visuels pour en illustrer des aspects percutants. Une démarche d’apprentissage personnel - alimentée par des lectures communes obligatoires et des lectures thématiques pour la réalisation d’un « essai » sur un thème marquant de l’histoire du Québec - favorisera l’approfondissement des connaissances et l’analyse personnelle des questions abordées.

Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

Les étudiants qui ont une lettre d’Attestation d’accommodations scolaires obtenue auprès d’un conseiller du secteur « Accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap (ACSESH) » doivent rencontrer leur professeur au début de la session afin que des mesures d’accommodation en classe ou lors des évaluations puissent être mises en place. Ceux qui ont une déficience fonctionnelle ou un handicap, mais qui n’ont pas cette lettre doivent contacter le secteur ACSESH au 656-2880, le plus tôt possible. Le secteur ACSESH vous recommande fortement de vous prévaloir des services auxquels vous avez droit afin de pouvoir réussir vos études, sans discrimination ni privilège. Pour plus d’informations, voir la Procédure de mise en application des accommodations scolaires à l’adresse suivante : https://www.aide.ulaval.ca

Évaluation

Examen de mi session :  30 %
Examen (en classe) faisant appel à vos connaissances, à votre compréhension et à votre capacité de rendre compte des questions de façon personnelle, informée et critique

Essai autour d’un sujet sensible de l’actualité historique (historiographie) : 35 %
Les étudiant.e.s choisissent un sujet parmi ceux proposés et réalisent un « essai » présentant la thématique précise, l’argumentaire des auteur.e.s étudiés, leur propre questionnement ou une esquisse d’interprétation du phénomène examiné (6-8 p.).

Examen de fin de session : 35 %
Examen (en classe) faisant appel à vos connaissances, à votre compréhension et à votre capacité de rendre compte des questions de façon personnelle, informée et critique
 

Bibliographie

Manuel à l’étude (synthèse historique) et textes complémentaires accompagnant chacune des séances du cours (lectures signalées sur le Portail du cours).

Bibliographie sélective également disponible sur le Portail du cours en début de session.

Évaluation du cours

En conformité avec la Politiques de valorisation de l'enseignement et Dispositions relatives à l'évaluation de l'enseignement à l'Université Laval, il est possible que le cours que vous suivez soit évalué. Si tel est le cas, vous recevrez une invitation à remplir un questionnaire d’appréciation. Votre opinion est très importante, car elle permettra d’améliorer la qualité de ce cours. Nous comptons donc grandement sur votre collaboration.

Politique d'évaluation des études

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat