Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

ETN 1102 Séminaire de l'IPAC : Patrimoine religieux du Québec

Patrimoine religieux du Québec

ETN-1102 (1er cycle), GPL-7902 (2e cycle - 3 crédits) et GPL-7903 (2e et 3e cycle - 3 crédits)

Responsable : Laurier Turgeon

Date : 6 au 13 mai 2018 (cours intensif, multi-cycles sous forme d'université d'été)

Lieu : Maison de nos Aïeux, Sainte-Famille, Île d'Orléans, Québec maisondenosaieux.com/fr

Note : Le co-voiturage de Québec et le logement à Sainte-Famille pendant la semaine de formation seront pris en charge

Objectifs

    Ce séminaire intensif qui prend la forme d’une université d’été dispensée à l’île d’Orléans est guidé par un double objectif: il vise, d'abord, à familiariser l'étudiant avec les nouveaux thèmes de réflexion et les enjeux du patrimoine religieux du Québec, et ensuite, à le sensibiliser à la recherche appliquée par une enquête de terrain qui portera sur la réalisation d’un projet de sauvegarde ou la mise en valeur du patrimoine religieux de l’île d’Orléans ainsi que par un bilan critique individuel du projet.

    Contenu

      Le patrimoine religieux est l’un des patrimoines les plus anciens et riches du Québec. Les lieux de culte et les établissements des communautés religieuses renferment souvent les plus imposantes réalisations architecturales, les sculptures les plus accomplies, les plus rares pièces d'orfèvrerie, les plus beaux tableaux, les plus anciens meubles, les plus importants fonds d'archives et collections de livres anciens, et les plus riches traditions orales.  Ce vaste héritage est aujourd’hui soumis aux pressions inhérentes à la laïcisation de la société moderne, au délaissement de la pratique religieuse, au vieillissement des communautés et à la désaffection des biens et édifices consacrés. La sauvegarde de ce patrimoine exige une action consensuelle et globale, de nature à la fois politique, économique et communautaire, passant par les étapes de l’identification patrimoniale et de la requalification culturelle des biens religieux. La première partie de cette université d’été sera consacrée à des exposés magistraux et à des conférences de chercheurs qui traiteront des thèmes suivants: l’histoire religieuse du Québec, les politiques patrimoniales de l’Église et de l’État, la patrimonialisation des biens religieux, la muséification des collections religieuses, l’inventorisation du patrimoine religieux matériel et immatériel, la mise en valeur du patrimoine religieux et le tourisme religieux. La deuxième partie portera sur un travail pratique de conservation ou de mise en valeur d’éléments matériels et immatériels du patrimoine religieux de l’île d’Orléans aujourd’hui menacé en raison du regroupement des six communautés paroissiales historiques de l’île en une seule paroisse. Les communautés de fidèles n’ont plus les moyens humains et financiers de protéger ce riche patrimoine composé de tableaux, de pièces d’orfèvrerie, de meubles et des vêtements liturgiques du 19e siècle, voire même du 18e siècle. Les interventions sur le terrain se scinderont en deux volets. Le premier volet comprendra un travail d’inventorisation numérique des biens mobiliers et immatériels religieux dont les données seront versées au Répertoire du patrimoine culturel du Québec administré par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Le second volet vise le développement de projets de mise en valeur de ce patrimoine par des recherches-actions, des expositions muséales en salle et en ligne, l’élaboration de circuits touristiques religieux, des programmes d’interprétation in situ des sites religieux et de médiations multimédia numériques en ligne.

      Fonctionnement

      Le séminaire comprendra un volet théorique dispensé sous forme d’exposés et de conférences, et l'autre, plus pratique, axé sur des ateliers et la réalisation de projets de sauvegarde et de mise en valeur ainsi qu’un travail de recherche à soumettre à l’issue de l’université d’été.

      Évaluation

      La note sera déterminée d'après la réalisation d’un projet de conservation ou de mise en valeur (30 %), la présentation orale du projet (20 %), un travail de recherche approfondi et critique individuel sur le projet réalisé (30 %) (12 à 15 pages pour les étudiants de 1er cycle et 25 à 30 pages pour les étudiants de 2e-3e cycles) et la participation aux cours (20 %). Une liste de lectures obligatoires sera envoyée aux étudiants un mois avant le début de l’université d’été et les étudiants auront deux mois après l’université d’été pour terminer leur travail de recherche individuelle.

      En plus de la participation aux conférences, aux exposés et aux ateliers (évaluée à 60 heures) chaque étudiant inscrit à 3 crédits (ETN- 1102 Patrimoine religieux du Québec (1er cycle, 3 crédits) GPL- 7902 Séminaire de l’IPAC : Patrimoine religieux du Québec (2e-3e cycles, 3 crédits) devra effectuer des lectures sur la thématique du cours à partir d’une liste remise par le professeur un mois avant le cours (évaluées à 30 heures de travail) et un travail individuel de recherche, à soumettre deux mois après la fin de l'université d'été (évalué à 45 heures de travail), pour un total de 135 heures de travail.

      En plus de la participation aux conférences, aux exposés et aux ateliers (évaluée à 60 heures) chaque étudiant inscrit à 6 crédits (GPL- 7903 Séminaire de l’IPAC : Patrimoine religieux du Québec (2e-3e cycles, 6 crédits) devra effectuer des lectures sur la thématique du cours à partir d’une liste remise par le professeur un mois avant le cours (évaluées à 60 heures de travail) et un travail individuel de recherche, à soumettre deux mois après l'université d'été (évalué à 150 heures de travail), pour un total de 270 heures de travail.
       

      Bibliographie

      La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

      Bendix, Regina, Aditya Eggert et Arnika Peselmann (dirs.), 2012, Heritage Regimes and the State, Göttingen, Göttingen University Press.

      Berthold, Étienne (sous la direction de), 2018,  Le patrimoine des communautés religieuses. Empreintes et approches, Québec, Presses de l’Université Laval.

      -------------, 2012, Patrimoine, culture et récit : L ‘île d’Orléans et place Royale de Québec, Québec, INRS.

      Bortolotto, Chiara, 2011, « Le trouble du patrimoine culturel immatériel », dans Chiara Bortolotto (dir.), Le patrimoine culturel immatériel : Enjeux d’une nouvelle catégorie, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, p. 21-43.

      Bourdeau, Laurent, et Pascale Marcotte (sous la direction de), 2015, Les routes touristiques, Québec, Presses de l’Université Laval.

      Breton, Jean-Marie (dir.), Patrimoine et tourisme alternatif, Paris, Karthala, 2009.

      Cameron, Christina et M. Rössler, 2013, Many Voices, One Vision: The Early Years of the World Heritage Convention Farmham, Ashgate.

      ------, 2011, « Voices of Pioneers, : UNESCO’s World Heritage Convention (1972-2000Journal of Cultural Heritage Management and Sustainable Development, no. 1, vol. 1, p. 42-54.

      Deslandres, Dominique, John A. Dickinson and Ollivier Hubert (eds.). 2007. Les Sulpiciens de Montréal. Une histoire de pouvoir et de discrétion, 1657-2007. Montréal: Fides.

      Dris, Nassima (dir.), 2012, Patrimoines et développement durable, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

      Drouin, Martin, 2005,  Le combat du patrimoine urbain à Montréal (1973-2003), Québec, Presses de l’Université du Québec.

      Fabre, Daniel (sous la direction de), 2013, Emotions patrimoniales, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

      Fornerod, Anne, 2012, Le régime juridique du patrimoine religieux, Paris, L’Harmattan.

      Lankarani, Liela, 2013, Le patrimoine culturel immatériel et les collectivités infraétatiques, Paris, Éditions A. Pedone.

      Lazzarotti, Olivier, 2009, Patrimoine et tourisme, Paris, Belin.

      Martin, Philippe, Claude Faltrauer et Lionel Obadia  (sous la direction de), 2013, Patrimoine religieux: désacralisation et requalification, Paris, Riveneuves Éditions.

      Mendel, David. 2009. Québec, ville du patrimoine mondial. Québec, Éditions Sylvain Harvey et Commission de la Capitale nationale, 2009.

      Morisset, Lucie K. et Luc Noppen. 2005. "L’avenir des églises au Québec : contours et enjeux," in Laurier Turgeon (éd.), Le patrimoine religieux du Québec : entre le cultuel et le culturel. Québec : Presses de l’Université Laval, p. 73-88.

      Morisset, Lucie K., Luc Noppen et Thomas Coomans. 2006. "L’angélisme n’est plus de mise," in Lucie K. Morisset, Luc Noppen et Thomas Coomans (eds.), Quel avenir pour quelles églises?  Québec : Presses de l’Université du Québec.

      Noppen, Luc, et Lucie Morisset. 2011. « Heritagization of Church Buildings : Quebec and North American Perspectives ». Dans Bart Verschaffel et al. (sous la direction de), Loci Sacri : Understanding Sacred Places. Louvain : Presses de l’Université de Louvain, p. 243-255.

      Noppen, Luc Noppen et Lucie K. Morisset. 2005. Les églises du Québec. Un patrimoine à réinventer. Québec : Presses de l’Université du Québec.

      Origet du Cluzeau, Claude, 2007, Le tourisme culturel, Paris, Presses universitaires de France, (Collection « Que sais-je »)

      Palmer, Robert. 2009. Guidance on Inventory and Documentation of Cultural Heritage. Strasbourg: Council of Europe Publishing.

      Simard, Jean, en collaboration avec Jocelyne Milot et René Bouchard. 1979. Un patrimoine méprisé. La religion populaire des Québécois. Montréal : Hurtubise HMH.

      Simard, Jean et Benoît Lacroix (éds.). 1984. Religion populaire, religion de clercs? Québec : Institut québécois sur la culture.

      Jean Simard. 1989. Les arts sacrés au Québec. Boucherville : Éditions Mortagne.

      Simard, Jean. 1995. L’art religieux des routes du Québec. Québec  : Les Publications du Québec.

      Simard, Jean. 1998. Le patrimoine religieux au Québec. Exposé de la situation et orientations. Québec : Les Publications du Québec.

      Simard, Jean. 2008. Les cimetières du Québec. Québec, GID.

      Turgeon, Laurier. 2005. « Introduction ». In Laurier Turgeon (éd.), Le patrimoine religieux du Québec : entre le cultuel et le culturel. Québec : Presses de l’Université Laval, p. 17-39.

      Turgeon, Laurier, « L’esprit du lieu: pour mieux penser et pratiquer le patrimoine culturel », dans Laurier Turgeon (dir.), L’esprit du lieu: entre le patrimoine matériel et immatériel, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p. L-LXII.

      -------, « L’Inventaire du patrimoine immatériel religieux du Québec : bilan et perspectives », Rabaska, vol. 13, 2015, p. 325-371.

      Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

      Les étudiants qui ont une lettre d’Attestation d’accommodations scolaires obtenue auprès d’un conseiller du secteur « Accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap (ACSESH) » doivent rencontrer leur professeur au début de la session afin que des mesures d’accommodation en classe ou lors des évaluations puissent être mises en place. Ceux qui ont une déficience fonctionnelle ou un handicap, mais qui n’ont pas cette lettre doivent contacter le secteur ACSESH au 656-2880, le plus tôt possible. Le secteur ACSESH vous recommande fortement de vous prévaloir des services auxquels vous avez droit afin de pouvoir réussir vos études, sans discrimination ni privilège. Pour plus d’informations, voir la Procédure de mise en application des accommodations scolaires à l’adresse suivante : https://www.aide.ulaval.ca.

      Évaluation du cours

      En conformité avec la Politiques de valorisation de l'enseignement et Dispositions relatives à l'évaluation de l'enseignement à l'Université Laval, il est possible que le cours que vous suivez soit évalué. Si tel est le cas, vous recevrez une invitation à remplir un questionnaire d’appréciation. Votre opinion est très importante, car elle permettra d’améliorer la qualité de ce cours. Nous comptons donc grandement sur votre collaboration.

      Politique d'évaluation des études
      Politique d'évaluation du français
      Politique sur le plagiat