Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

ETN 7015 Ethnologie de l'interculturel

Automne 2017

Responsable : Lucille Guilbert 

Ce cours Ethnologie de l'interculturel porte sur des questions de chocs culturels, d'éthique, de réciprocité et de médiation dans le Québec et le monde contemporain.

Ce cours ETN-7105 est jumelé au séminaire ETN-1115 Chocs de cultures. Les travaux demandés sont modulés selon le premier cycle et les cycles avancés.

Objectifs

Ce séminaire répond à deux objectifs généraux, chacun précisé par des objectifs spécifiques

1.     Acquérir des connaissances concernant :

1.1    les transformations, les enjeux et les défis de la société québécoise contemporaine en lien avec les mouvements migratoires mondiaux, la diversité culturelle et les transitions que vivent les personnes, les groupes et les institutions;
1.2    les fondements théoriques de l’ethnologie des migrations et de l'interculturel;
1.3     les approches ethnologiques, qualitatives, collaboratives et participatives appliquées à la recherche et à l’intervention interculturelle;
1.4     les fondements éthiques de la recherche et de l’intervention interculturelle.

2.     Développer les compétences suivantes :

2.1    une capacité à élaborer une problématique pertinente et une approche théorique cohérente;
2.2    une maîtrise de méthodes de cueillette des données, d’analyse et d’interprétation ancrée dans une pratique concrète de l’éthique
2.3    des compétences interculturelles pour la recherche, l’intervention et l’accompagnement, notamment des compétences à la médiation culturelle et intercuturelle
2.4     une aptitude à transmettre et à diffuser les résultats de sa recherche, à l’écrit et à l’oral, dans des contextes variés (article, séminaire, ateliers, forum)

Contenu

Ce séminaire porte sur la diversité culturelle à partir de plusieurs dimensions : ethnoculturelle, intergénérationnelle, religieuse, professionnelle, de genre, de groupe d’âge, etc. Nous examinerons les défis et les enjeux de l’évolution de la composition de la population québécoise et les interactions entre les divers groupes culturels à partir des perceptions de soi et des autres et à la lumière des dynamiques migratoires internationales contemporaines.

Les recherches ethnologiques sur la diversité culturelle et les migrations et leur apport aux recherches interdisciplinaires et en partenariat contribuent à une compréhension fine et complexe des enjeux, voire des bouleversements que vivent actuellement les groupes culturels et les sociétés.

Une réflexion approfondie sur les concepts d’identité, de choc culturel, d’éthique, de réciprocité et de médiation constituera une trame majeure à travers les thématiques retenues pour des ateliers interculturels conduits selon des approches collaboratives alliant recherche et intervention culturelle, intégrant entre autres le récit de vie, la carte mentale, le théâtre-forum, l’atelier interculturel de l’imaginaire et le modèle interculturel coopératif d’accompagnement mutuel.

Certaines thématiques des ateliers sont retenues prioritairement par les demandes de formation provenant de groupes sociaux et d’autres seront proposées selon les intérêts des étudiants. Chaque thématique intègre une discussion sur les postures épistémologiques, éthiques et conceptuelles ainsi que sur les approches méthodologiques appropriées. Quelques intervenants et des personnes immigrantes et réfugiées seront invités à participer aux ateliers afin d’assurer un partage des savoirs et des expériences.

À titre d’exemple de thématiques qui pourront être retenues pour les ateliers (d’autres pourront être proposées par le groupe) : les rapports aux langues et aux expressions corporelles dans les rencontres interculturelles; l’accueil et l’accompagnement des réfugiés dans les cinq dernières années au Québec (Bhoutanais, Syriens, Haïtiens); les facteurs culturels ou découlant des trajectoires migratoires qui influent sur les séparations et les divorces des couples issus de l’immigration; les questions religieuses dans le débat public et l’espace social; les effets des mobilités multiples sur la perception de soi et des autres.

Fonctionnement


Deux séances seront consacrées à l’évolution des études sur l’interculturalité et la diversité culturelle en ethnologie ainsi que dans les recherches interdisciplinaires et en partenariat À partir de la troisième semaine, le groupe choisira, parmi un ensemble de thématiques proposé, certaines thématiques qui rejoignent davantage leurs préoccupations et un calendrier sera établi. Ces thématiques seront abordées le plus souvent sous forme d’ateliers en alternance avec la présentation d’ouvrages et des travaux en cours. Certains ateliers seront enrichis par la présence de chercheurs, d’intervenants et d’immigrants invités.

Évaluation

Évaluation formative (sans notation)

  • Proposition du sujet de recherche (2 pages, incluant le titre, la problématique, les orientations conceptuelles et méthodologiques, au moins 5 titres de référence avec une justification de la pertinence de ces choix); 
  • Discussion et validation des sujets de recherche en classe et en suivi individualisé;
  • Rétroaction après les conférences et les ateliers.

Évaluation sommative (notée)

1) Synthèse de lecture/ revue de littérature.
    Ce premier travail écrit comporte environ 15 pages et consiste en
     -    une synthèse de lectures (ouvrages ou articles totalisant environ 500 pages);
     -    conduisant à l’énonciation d’une problématique;
     -    la définition de concepts nécessaire au projet;
     -    et une approche méthodologique pour la recherche ou l’intervention.
    Ce premier travail est noté sur 40 points et doit être remis par courriel au plus tard le 18 octobre à 23 h.

2) Réalisation de la recherche ou de l’intervention.
    Ce deuxième travail écrit comporte environ 15 pages. Il s’inscrit dans la suite du premier travail. Il constitue la réalisation de la   recherche ou de l’intervention. Il comprend l’analyse des données et l’interprétation des résultats.
    Ce deuxième travail est noté sur 40 points et doit être remis par courriel au plus tard le 15 décembre à 23 h.

3) Contribution à la préparation et au déroulement des ateliers du MICAM
     Les étudiantes et étudiants contribueront à la sélection du matériel (objets, cartes, etc.) et des textes pour les ateliers; ils coanimeront deux ateliers et effectueront une performance orale (lecture orale, narration d'un récit).
    Cette contribution est notée sur 10 points.

4) Présentation orale de la recherche ou de l’intervention : 10 points.

Bibliographie

La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

Étudiants ayant un handicap, un trouble d'apprentissage ou un trouble mental

Les étudiants qui ont une lettre d’Attestation d’accommodations scolaires obtenue auprès d’un conseiller du secteur « Accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap (ACSESH) » doivent rencontrer leur professeur au début de la session afin que des mesures d’accommodation en classe ou lors des évaluations puissent être mises en place. Ceux qui ont une déficience fonctionnelle ou un handicap, mais qui n’ont pas cette lettre doivent contacter le secteur ACSESH au 656-2880, le plus tôt possible. Le secteur ACSESH vous recommande fortement de vous prévaloir des services auxquels vous avez droit afin de pouvoir réussir vos études, sans discrimination ni privilège. Pour plus d’informations, voir la Procédure de mise en application des accommodations scolaires à l’adresse suivante : https://www.aide.ulaval.ca.

Évaluation du cours

En conformité avec la Politiques de valorisation de l'enseignement et Dispositions relatives à l'évaluation de l'enseignement à l'Université Laval, il est possible que le cours que vous suivez soit évalué. Si tel est le cas, vous recevrez une invitation à remplir un questionnaire d’appréciation. Votre opinion est très importante, car elle permettra d’améliorer la qualité de ce cours. Nous comptons donc grandement sur votre collaboration.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat