Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HAR 2310 A Photographie et postphotographie

Hiver 2016

Responsable : Maxime Coulombe

Présentation

La photographie émerge, tout particulièrement depuis les années 1970, comme l’un des médiums par excellence de l’art contemporain. Documentaire, lyrique, formelle, conceptuelle, intime : elle est multiforme, prolixe. Ce cours vise à rendre compte de cette diversité ; il vise aussi à interroger les enjeux nouveaux que la photographie contemporaine embrasse. Parfois la photographie, comme cadrage du réel, donne à voir ce que notre commerce au monde quotidien tend à oublier, elle repoétise le monde. Parfois aussi, elle nous montre ce que l’on ne saurait voir, voire ce que l’on nous cache, elle documente. D’autres fois encore, elle abuse de notre habitude de regard, elle déjoue nos attentes. Si la photographie, traditionnellement et historiquement, a visé à documenter le réel, le développement des technologies numériques rend sa nature indiciaire plus que jamais incertaine. Cette incertitude a valu, pour certains, de renommer l’art de Nadar « postphotographie ». Il nous faudra rendre compte, puis interroger cette notion.

Objectifs

  1. Tracer l’histoire des transformations ayant animé la photographie contemporaine depuis les années 1970.
  2. Présenter la photographie actuelle, sa diversité de formes et d’enjeux.
  3. Initier aux grands photographes contemporains et à leur conception du médium.
  4. Introduire aux enjeux théoriques animant le champ de l’histoire de la photographie contemporaine.
  5. Interroger la notion de postphotographie.

Fonctionnement

  • Cours magistraux avec support visuel.
  • Un recueil de textes vous attend à la Coopérative universitaire.

Évaluation

  • Deux examens en classe : 70 %
  • Un bref travail de session : 30 %

Les examens en classe, d’une valeur respective de 30 % et de 40 %, se feront sans les notes de cours. Le premier portera sur la matière vue jusqu’à la semaine de lecture, et le second sur celle présentée de la semaine de lecture à la fin du cours.

Le bref travail de fin de session, d’environ 2 000 mots, portera sur une photographie d’un artiste contemporain. Il vise à remettre en contexte la photographie et à l’analyser à partir d’une des thématiques abordées dans le cours. Il ne s’agit pas ici d’effectuer une simple présentation factuelle, mais de produire un travail argumenté, articulé, construit. L’étudiant1 puisera ses arguments d’autorité dans une bibliographie d’une dizaine d’ouvrages. La qualité de la recherche et de la présentation, la rigueur de la réflexion seront les éléments clefs de l’évaluation.

_______________________________
1
Le singulier a ici une valeur épicène.

Bibliographie

Une bibliographie détaillée sera fournie à la première séance.

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat

Politique d'évaluation des études