Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

PTR 3000 Séminaire - Sciences historiques et études du patrimoine : jeunes et patrimoine

Automne 2015

Responsable : Lucille Guilbert

Objectifs

  1. Intégrer les approches de six disciplines (archivistique, archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l'art, muséologie) pour explorer les rapports entre jeunesse, jeunes et patrimoines.
  2. Cerner le rôle des jeunes et des jeunes adultes comme héritiers de patrimoines et acteurs de valorisation des patrimoines sur la scène nationale et internationale.
  3. Utiliser adéquatement les méthodes appropriées aux disciplines utilisées dans une recherche sur les rapports entre jeunesse, jeunes et patrimoines.
  4. Faire preuve de perspective critique et d'éthique dans le domaine du patrimoine en portant une attention particulière à la responsabilité du chercheur ou de la chercheure.

Contenu

Le programme de baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales (BISHEP) est un programme qui regroupe les apports des six disciplines du département des sciences historiques : archivistique, archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l’art et muséologie. Le séminaire Sciences historiques et études du patrimoine permet l'étude approfondie d'un sujet de préoccupations qui rejoint les disciplines associées au BISHEP et qui commande une approche intégrée. Tous les types de supports (écrit, papier, bâti, etc.) sont représentés. Les six disciplines sont interpellées dans les orientations conceptuelles et méthodologiques.

À partir des définitions et des approches théoriques sur la jeunesse, les jeunes et les jeunes adultes à travers le temps et l’espace, le séminaire sera articulé autour de trois questions :

  1. Existe-t-il un patrimoine de la jeunesse ?
  2. Comment les jeunes adultes d’aujourd’hui pensent-ils le patrimoine ? (les enjeux qu’ils perçoivent, les thèmes ou les champs d’application qui leur tiennent à cœur et les intéressent le plus)
  3. Comment de jeunes adultes deviennent-ils des agents du patrimoine dans des lieux institutionnels régionaux, nationaux ou internationaux ?

Ces questions seront explorées à travers plusieurs thématiques, notamment :

  • Regards multidisciplinaires sur les notions de jeunesse, jeunes et jeunes adultes.
  • Mythes, contes et légendes de la jeunesse éternelle et de l’immortalité. (archéologie, ethnologie- littérature orale et écrite), histoire de l’art, muséologie). Regards croisés sur l’épopée de Gilgamesh et du conte de tradition orale « Le roi qui rajeunit à l’âge de 15  quinze ans).
  • La jeunesse et les voyages : des étudiants et goliards du Moyen Âge à la mobilité internationale des jeunes d’aujourd’hui (ethnologie, histoire).
  • Mouvements associatifs de la jeunesse au Québec (archivistique, ethnologie, histoire).
  • Patrimoine et patrimonialisation : Que de jolies choses? Une mémoire occultée? De la jeunesse turbulente à la jeunesse militante.
  • L’instrumentalisation de la jeunesse : des mouvements scouts à la jeunesse hitlérienne aux enfants soldats, aux jeunes hommes et jeunes filles qui partent rejoindre l’EI (ethnologie, histoire, histoire de l’art, muséologie)
  • Le rôle des jeunes adultes dans les institutions patrimoniales. Regards croisés de six disciplines : archivistique, archéologie, ethnologie, histoire, histoire de l’art et muséologie.

Fonctionnement

Après avoir présenté les notions concernant la jeunesse, les jeunes et les jeunes adultes, les différentes thématiques seront abordées dans leurs rapports aux phénomènes de patrimoine et de patrimonialisation en faisant appel à l’intégration de deux à six disciplines selon les cas. Des lectures, des conférences de chercheurs invités, des discussions en classe et les travaux des étudiants seront autant d’éléments de construction d’un projet commun à la fin du trimestre sous forme de colloque/forum incluant si possible des éléments d’exposition.

En effet, l’ensemble des activités convergera vers l’organisation d’un colloque/forum de l’ÉDIQ (l’Équipe de recherche sur la diversité culturelle et l’immigration dans la région de Québec) intégrant des présentations de conférenciers et des meilleurs travaux d’étudiants des séminaires GPL-2601. PTR-3000 ainsi que celles du séminaire de deuxième et troisième cycle « Ethnologie de l’interculturel. La mobilité des jeunes adultes et le défi des transitions multiples : quelles médiations? Les textes des conférenciers, des récits de vie de jeunes adultes et les meilleurs textes d’étudiants seront publiés dans un prochain numéro des Cahiers de l’ÉDIQ. Cette activité sera ouverte à des invités extérieurs.

Évaluation

Évaluation formative (commentaires, mais sans notation)

  • Présentation écrite du projet de recherche (2 pages environ) : problématique, cadre conceptuel, méthodologie et bibliographie préliminaire.

Évaluation formelle (avec notation)

  • Commentaire écrit d'une conférence - Travail écrit (12 pages maximum) : 20% 
  • Bibliographie et annexes en sus) : 50 %
  • Commentaire écrit et oral du travail d'un étudiant : 10 %
  • Présentation orale du travail de recherche : 10 %
  • Participation active aux discussions et aux activités : 10 %

Bibliographie

La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat