Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 2605-A Séminaire d'histoire européenne VI: "Familles du monde romain (Ier siècle av. J.-C.-Ve siècle ap. J.-C.")

Automne 2015

Responsable : Christel Freu

Objectifs

  1. Comprendre la grande diversité de l’Empire romain en ce qui concerne les structures des foyers, les coutumes matrimoniales et les pratiques d’alliance, de gestion des patrimoines et des héritages : appréhender ainsi les différences, en matière familiale, entre le droit romain et les usages provinciaux. Saisir enfin les évolutions sur la longue durée, à partir d’exemples régionaux.
  2. Développer la maîtrise des notions propres à l’histoire de la famille, par la lecture de quelques travaux d’anthropologues : les concepts de dot, de parentèle, de lignée patrilinéaire, de degrés de parenté, d’endogamie, etc.
  3. Se familiariser avec les sources juridiques, littéraires, épigraphiques ou papyrologiques, dont chacune soulève ses propres problèmes méthodologiques.
  4. Approfondir les méthodes propres au travail historique.
  5. Maîtriser les règles techniques de présentation d’un travail écrit.
  6. Développer le sens critique en commentant les travaux des autres étudiants.
  7. Améliorer la maîtrise de la communication orale par la présentation en classe de son travail.

Contenu

Le droit romain, les plaidoyers de Cicéron ainsi que les sources narratives latines et grecques d’époque impériale ont laissé des témoignages précis sur l’organisation des familles romaines et sur leur évolution à l’âge classique, la structure patriarcale des lignées cédant peu à peu la place à des structures familiales plus complexes. Si l’on connaît moins bien les pratiques familiales et d’alliance des provinciaux sujets de Rome, les sources épigraphiques et papyrologiques témoignent cependant d’une grande diversité des coutumes des provinciaux de l’Empire en matière d’unions, de patrimoines et d’héritages.

Ce séminaire propose donc de s’intéresser aux travaux historiques traitant des divers aspects des normes et pratiques des familles à Rome et dans les provinces. Les milieux concernés par ces pratiques devront être scrupuleusement identifiés. Le cadre chronologique large (Ier siècle av. J.-C.-Ve siècle ap. J.-C.) permet aussi de comprendre l’évolution des droits des époux, de la place des femmes ou des sentiments dans un couple. Les diverses sources servant de base aux études historiques devront faire l’objet d’un examen méthodique et critique par les étudiants, selon qu’ils aient à considérer les normes romaines (par exemple la jurisprudence sur l’héritage, la dot ou le divorce), ou bien au contraire à réfléchir aux pratiques et à leur évolution à travers les sources littéraires, les inscriptions, les papyrus. Les sujets les plus divers peuvent être abordés : la démographie antique et la question de la composition des foyers, l’économie familiale et la gestion du patrimoine, les stratégies d’alliance en lien avec les réseaux sociaux et politiques.

Fonctionnement

Le séminaire est le lieu d’une réflexion et d’une discussion collective.
1. Lors des premières semaines, les exposés du professeur permettront aux étudiants de prendre connaissance du sujet proposé dans ses dimensions les plus variées.
2. Les séances qui suivront seront consacrées à la définition d’un sujet, aux lectures y afférant, aux recherches bibliographiques et à l’élaboration d’une problématique.
3. Les étudiants devront ensuite, en concertation avec le professeur, élaborer le plan de leur dissertation.
4. Après la semaine de lecture, les séances seront consacrées à la présentation, à la critique et à la discussion des travaux qu’auront réalisés les participants.

Évaluation

  • Version finale du plan détaillé et de la bibliographie : 5 %
  • Travail écrit (connaissances, 25 pts ; méthode 25 pts ; expression 15 pts ; technique : 5 pts) : 70 %
  • Participation aux discussions (Lectures critiques et questions sur les travaux des autres étudiants ; présentation orale) : 25 %

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat

Politique d'évaluation des études