Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

GPL 7900/GPL 7901 Séminaire de la CEFAN : usages publics du passé dans les francophonies nord-américaines

Automne 2015

Responsable : Martin Pâquet

Objectifs

S’adressant aux étudiants et étudiantes de 2e et de 3e cycles en sciences humaines, ce séminaire multidisciplinaire a pour objectifs :

  1. De se familiariser avec les multiples modalités du rapport au temps – et en particulier au passé – des communautés francophones nord-américaines.
  2. De comprendre les enjeux, les défis ainsi que les rôles des acteurs communautaires dans l’élaboration de références au passé.
  3. D’analyser diverses stratégies relevant de la construction de la mémoire, de la patrimonialisation, de la mise en récit et de l’opération historiographique.
  4. De développer une réflexion critique dans une perspective multidisciplinaire.
  5. De renforcer leurs aptitudes à la recherche scientifique.
  6. De développer une réflexion critique sur les usages publics du passé comme citoyens et citoyennes.

Contenu

Pour qu'ils puissent faire Cité, les membres de toute communauté doivent inscrire cette dernière dans le temps : un temps cyclique, un temps linéaire marqué par le progrès ou le déclin, ou un temps discontinu et éclaté. Comme tout groupe social en contexte de modernité, les francophonies nord-américaines voient ainsi leur inscription au temps se modifier. Ces modifications de l’inscription temporelle influent sur leurs usages publics du temps à des fins d’appartenance et de socialisation : que l’on pense à la fois aux redéfinitions de la mémoire collective, au culte hégémonique du présent ou à la dissolution des utopies communes. En Acadie, au Québec, en Ontario français, dans les Prairies, en Louisiane ou ailleurs aux États-Unis, ces modifications se manifestent de différentes façons : par la création d’un imaginaire rassembleur avec les productions culturelles telles que le roman et le film historiques ; par l’établissement d’une filiation grâce à la généalogie familiale et au patrimoine communautaire ; par les luttes pour la reconnaissance avec les activités de commémoration, la diffusion de références historiques dans l’espace public, les contestations judiciaires et les polémiques politiques ; par la constitution de connaissances scientifiques grâce aux études des historiens et historiennes.

Participant des orientations générales triennales de la CEFAN – qui portent sur « La culture dans la Cité » -, le séminaire 2015 sera donc consacré à cet enjeu multidisciplinaire qui transite entre autres avec ses références à l'histoire, à la mémoire et au patrimoine. Les usages publics du passé ressortissent certes à la discipline historique par les multiples manifestations de l’opération historiographique. Ils ne s’y cantonnent pas  toutefois: les études littéraires et cinématographiques, la sociologie, l’anthropologie et l’ethnologie, le droit et la science politique, les sciences de la communication et du langage y sont convoquées afin de mieux comprendre l’importance et la polyvalence de l’inscription des communautés francophones d’Amérique du nord dans le temps.

Fonctionnement

Le séminaire prend la forme d’une série de conférences réunissant chaque semaine des praticiens et intervenants jumelés à des universitaires ou des spécialistes de la culture qui partageront leurs expériences, analyses et réflexions sur les divers usages publics du passé dans les francophonies nord-américaines. Les étudiants et les étudiantes doivent se préparer aux conférences par des lectures ciblées par le responsable du séminaire et les divers intervenants. Ils et elles doivent également participer activement à la période de discussion qui suit chaque présentation. De plus, une rencontre d’encadrement individuel est prévue pendant la session. Le séminaire se termine par un colloque d’une journée où les étudiants et les étudiantes sont invités à présenter individuellement, devant jury, leur travail de recherche et leurs résultats sous la forme d’une communication orale de vingt minutes.

Évaluation

• Préparation et participation aux séances du séminaire : 15%
• Exposé oral, colloque étudiant : 20%
• Travail de recherche : 65%

Bibliographie

Elle sera distribuée en classe au moment de la première séance.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français
Politique sur le plagiat