Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 3003 B - Activité d'intégration et de transition : "Les jésuites et les rencontres Chine-Occident du XVIe au XXe siècle"

Hiver 2015

Responsable : Shenwen Li

Objectifs

  1. Recueillir de la documentation, savoir comment analyser des sources, synthétiser et transmettre des connaissances.
  2. Communiquer, oralement et par écrit, ses réalisations de même que l'évolution de sa démarche d'intégration et de transition.
  3. Porter un jugement critique pertinent sur ses travaux et ceux d'autrui.
  4. Acquérir des outils permettant de mieux comprendre une civilisation non occidentale.

Contenu

Si l’évangélisation en Chine du XVIe au XXe siècle par des ordres catholiques européens, en particulier celui des Jésuites, s’est déroulée généralement de façon pacifique, l’expansion du christianisme assumée par plusieurs groupes catholiques et protestants occidentaux, après la guerre de l’Opium en 1840, s’est accompagnée de nombreux incidents et conflits. Pendant la première moitié du XXe siècle, près d’une centaine de Jésuites québécois se sont associés aux œuvres apostoliques en Chine. Au cours de leur mission, les Jésuites ont laissé une grande quantité d'écrits, dont les volumineuses Lettres édifiantes et curieuses et Le brigand, qui constituent aujourd'hui une source très riche permettant de mieux connaître non seulement le rôle des Jésuites en Chine, mais aussi leur rôle d’ambassadeurs culturels dans les relations entre la Chine et l’Occident du XVIe au XXe siècle.

Ce cours de trois crédits proposés à la dernière session du baccalauréat en histoire vise à mettre les étudiants en situation pratique, c'est-à-dire en situation de chercheurs ou d'historiens, en leur permettant de faire valoir leurs compétences. À partir des écrits des Jésuites, les étudiants devront apprendre à mettre en valeur la source historique, à analyser les documents recueillis, à porter un jugement critique et, finalement, à réaliser une production écrite. Cette formule d'activité d'intégration et de transition met l'accent sur la recherche en histoire à partir des sources. Elle est donc un bon terrain d'exercice pour celles et ceux qui songent à la maîtrise, mais également une excellente préparation au travail d'historien en général. Le cas de figure des Jésuites et des relations sino-occidentales se prête bien à un tel exercice et est susceptible de contribuer adéquatement à la formation de tout(e) apprenti(e) historien(ne).

Fonctionnement

Le cours débutera par des séances magistrales avec une présentation de la problématique d'ensemble par le professeur. Cette présentation aura pour objectif de faciliter l'orientation des étudiants et leur choix d'un sujet pertinent. Un autre volet sera ensuite consacré à la présentation des projets soumis par les étudiants. Enfin, pendant la dernière étape, pour bien mettre les étudiants en situation pratique, ces derniers rédigeront leur travail long et le présenteront au groupe sous forme d’un « mini colloque ». Le groupe d'étudiants sera considéré comme une petite équipe de recherche dont le professeur serait le coordonnateur. Ainsi, la créativité et l'assiduité des étudiants, ainsi que leurs échanges mutuels seront fortement encouragés. Des rencontres individuelles sont également prévues pour faciliter la préparation du projet et la rédaction des articles.

Évaluation

  • Élaboration du projet de recherche : 20 %     
  • Travail long : 50 %                                          
  • Présentation orale des travaux écrits : 15 %
  • Participation en classe : 15 %

Bibliographie

Une bibliographie sera distribuée lors de la première séance de cours.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français
Politique sur le plagiat