Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

MSL 6007 Séminaire de muséologie I: démarche conceptuelle

Automne 2014/Hiver 2015

Responsable : Philippe Dubé

Description générale

Ce cours encadre la conception, par chaque étudiant*, d'un projet relatif à un des domaines de l'activité muséologique : la conservation, la recherche et la diffusion.

Objectifs

L'objectif général de ce cours est de permettre à chaque étudiant de rendre muséable le savoir acquis antérieurement dans le cadre d'une discipline. Pour ce faire, le cours vise à l'acquisition de connaissances et d'habiletés nécessaires à la définition d'un produit ou d'une activité muséologique.

L'atteinte de ces objectifs suppose :

  1. Le développement d'un concept qui fasse preuve de cohérence, notamment par la logique, la clarté et la précision de son exposé et par l'à-propos des moyens invoqués pour atteindre les objectifs.
  2. Le développement d'un concept qui soit réalisable, ou à tout le moins qui présente les signes de la crédibilité, dans la mesure où il prend en considération un ensemble de paramètres qui régissent le fonctionnement des musées.
  3. Le développement d'un concept personnalisé, original, ou dont la pertinence peut être démontrée en regard du contexte: lieu, temps, circonstances, etc.
  4. Le développement d'un concept qui réponde aux normes de qualités reconnues dans les milieux professionnels, tant au plan de la présentation écrite que de la présentation orale.

Nature et catégories de projets

Chaque étudiant doit, à la lumière des exposés généraux présentés en classe, et en effectuant une recherche, choisir un sujet et élaborer un concept, c'est-à-dire un texte qui décrit une activité, en établit les objectifs et la méthodologie et en explore les modalités de réalisation.

Les étudiants ont à situer leur recherche dans l'une des catégories suivantes:

  •     concept d'exposition temporaire,
  •     concept d'exposition permanente,
  •     concept d'animation,
  •     concept d'un projet éducatif,
  •     concept de mise en valeur,
  •     concept d'interprétation,
  •     concept d'exploration,
  •     concept en muséologie nouvelle.

Fonctionnement

  1. Pour l'essentiel ce stage est un exercice individuel de réflexion mené par l'étudiant. Il est encadré par un professeur pendant toute sa durée et il est, à son terme, présenté et défendu en séance plénière devant un jury.
  2. Lors d'une première rencontre du groupe des stagiaires avec l'équipe des professeurs, l'étudiant fait part de son projet, le fait accepter par les professeurs et s'entend avec l'un d'eux pour l'encadrer.
  3. Vers le milieu du trimestre, le groupe se réunit et chacun des stagiaires fait une présentation orale de son concept. Les professeurs donnent leur avis sur le bien-fondé de la démarche suivie jusque-là et sur les modifications à effectuer en vue de l'étape finale.
  4. Pour la fin du trimestre, le stagiaire produit un travail écrit d'une quinzaine de pages en sus des documents annexes qu'il doit présenter pour évaluation devant jury. Une séance plénière réunit à cette occasion le groupe des stagiaires avec un jury composé des professeurs et de professionnels œuvrant dans des musées. Le stagiaire fait une brève présentation de son projet après quoi les examinateurs font des commentaires et posent quelques questions.

Évaluation

Au terme de la séance plénière, les examinateurs remplissent une grille composée de cinq critères fondés sur les objectifs: cohérence ou logique, crédibilité ou faisabilité, pertinence ou originalité, qualité de la présentation écrite, qualité de la présentation orale. 20 % des points sont également accordés à chacun des critères. Les résultats donnés par chacun des examinateurs sont compilés et mis en commun. Le coordonnateur des stages, qui agit aussi comme président du jury, est responsable de la note finale.

Bibliographie

La bibliographie sera fournie au début du cours.

* L'emploi du seul genre masculin n'a d'autre but que d'alléger le texte.

Politique d'évaluation des études

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat