Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST 3003 Activité d'intégration et de transition : l'enseignement au collégial

Automne 2014

Responsable : Martine Dumais

Objectifs

Ce cours obligatoire vise à mettre les étudiants en situation de pratique professionnelle (simulée) où ils doivent faire l’intégration autant de connaissances que de savoir-faire au moment où est entrepris le dernier trimestre du baccalauréat spécialisé en histoire. Cette entreprise finale vise à évaluer, de façon plus globale, le degré d’atteinte des objectifs du programme, en les plaçant en situation, réelle ou simulée, de pratique professionnelle. Ainsi, l’étudiant devra pouvoir démontrer ses aptitudes à:

A. Objectifs généraux :

  1. Savoir documenter, analyser, synthétiser et transmettre une connaissance du passé dans une démarche scientifique et éthique.
  2. Élaborer une vision critique des problématiques, des interprétations et des conditions de validation des connaissances historiques.


B. Objectifs spécifiques

  1. Mettre en pratique des acquis du baccalauréat spécialisé en histoire dans des situations nouvelles, particulièrement liées à l'enseignement de l'histoire au collégial.
  2. Mettre en relation les connaissances, les concepts, les méthodes et les attitudes de travail appropriées à l'élaboration d'un cours d'histoire de niveau collégial, de l'identification du contenu à enseigner aux moyens envisagés pour la transmission de la connaissance.
  3. Connaître la réalité de l'enseignement collégial, en lien avec le programme ministériel.
  4. Communiquer, oralement et par écrit, des réalisations et l'évolution d'une démarche d'intégration et de transition, notamment par l'élaboration d'un plan de cours et la simulation d'une prestation de cours (micro-enseignement).
  5. Porter un jugement critique pertinent sur différentes réalisations, les siennes et celles d'autrui.

Contenu

L'activité d'intégration et de transition vise à développer la capacité à réintégrer des acquis dans des situations nouvelles (transferts des apprentissages) dans un horizon d'insertion au marché du travail. Ainsi, ce cours est essentiellement, d'une part, un exercice d'intégration des habiletés documentaires, analytiques, synthétiques et critiques et, d'autre part, de transition par la transposition de ces acquis et habiletés dans une initiation à la pratique professionnelle, soit l'enseignement de l’histoire au collégial.

Pour atteindre ce but, nous nous interrogerons sur le milieu collégial, sur les caractéristiques des étudiants de ce niveau, sur le programme de Sciences humaines et sur la place que l'histoire y occupe, sur l'acte d'enseigner (que veut-on transmettre et comment veut-on le transmettre?), sur les activités d'apprentissage, sur la notion de compétence... et sur bien d'autres préoccupations qui font partie du quotidien de l'enseignement de l'histoire au collégial.

L’étudiant sera donc amené à réfléchir et à discuter sur des thèmes liés à cette pratique, à rencontrer des intervenants du milieu collégial, à réaliser des exercices et des documents (plan de cours, micro-enseignement, activités d’apprentissage) «réalistes» par rapport au vécu dans les collèges et à savoir jeter un regard critique sur ses réalisations comme sur celles de ses collègues.

Fonctionnement

L'enseignement se fera en séminaire d'une quinzaine de participants. Les exposés du professeur joueront le rôle de déclencheur pour la réflexion et la discussion autour d’un certain nombre de thèmes majeurs liés à la pratique de l’enseignement de l’histoire au niveau collégial. De plus, des rencontres avec des personnes-ressources permettront de prendre le pouls du milieu collégial. Et la réalisation d'exercices pratiques, nécessitant des recherches documentaires, initiera plus concrètement au métier, notamment par la réalisation d'un plan de cours, d’activités d’apprentissage et la prestation simulée d'un cours d'histoire au collégial.

Les rencontres de groupe donneront aux participants l'occasion d'échanger sur la progression de leurs réalisations et d'apporter, au besoin, des ajustements. De plus, s’ajouteront de façon progressive la lecture d’un certain nombre de textes obligatoires.

Évaluation

  • élaboration d'un plan de cours (incluant la description, la justification de l’organisation pédagogique et le choix du manuel): 30%
  • réalisation de deux activités d'apprentissage: 30%
  • micro-enseignement : prestation simulée d'un cours (production orale et écrite): 35%
  • bilan de la rencontre avec un enseignant (enquête orale): 5%

Bibliographie

Une bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

Politique d'évaluation des études
Politique d'évaluation du français
Politique sur le plagiat