Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HST-2001 Histoire de l'histoire

Hiver 2014

Responsable :

Objectifs

  • Acquérir des connaissances analytiques sur la constitution de la discipline historique dans les sociétés occidentales.
  • Discerner les différents régimes d’historicité modelant les pratiques du métier d’historien et d’historienne dans les sociétés occidentales.
  • Établir des liens entre les pratiques et les discours historiens relatifs au passé et les représentations collectives hégémoniques à une période donnée.
  • Distinguer entre les usages et fonctions du passé dans des sociétés données d’une part, et les usages et fonctions de la discipline historique, d’autre part.
  • Saisir en quoi l'histoire d'aujourd'hui, comme discipline et comme objet de connaissance du passé, est tributaire de sa propre histoire.
  • Être en mesure de relativiser le cas québécois par rapport à l'expérience occidentale en la matière.

Contenu

Dans leur relation avec le monde, les êtres humains entretiennent des conceptions de leur passé, conceptions variables selon les contextes socio-historiques mais essentielles à leur agir collectif et individuel. Dans toutes les sociétés, des individus ont rempli le rôle d’interpréter – sinon d’expliquer – le passé de leurs contemporains. Ils et elles se sont donnés un ensemble de moyens pour reconstituer ce passé à partir des traces documentaires, des outils conceptuels, etc. Ces ensembles de moyens constituent des pratiques qui se modifient selon les finalités de la construction de l’objet et de sa mise en récit, pratiques qui s’écartent de celles du récit littéraire et de la mythologie. Ces pratiques se modulent également selon les contextes socio-historiques des sociétés occidentales ou, pour le reprendre le concept de François Hartog, selon les régimes d’historicité propres à des périodes données.

L’histoire est fille de son temps, dit-on. Elle s’imbrique aussi dans des lieux précis. Se situant résolument dans une perspective de longue durée, ce cours veut donc offrir une lecture des pratiques du métier d’historien et d’historienne, de l’avènement de l’écriture aux développements contemporains des années 1980. Ce faisant, l’étudiant et l’étudiante établiront des liens entre les éléments structurants des sociétés occidentales (rationalisme, chrétienté, modernité, etc.), les modalités variables et les finalités mouvantes de la discipline historique.

Fonctionnement

Des exposés magistraux constitueront la base de ce cours. Celui-ci traitera, d'une façon chronologique, du rapport au passé et de la pratique de l'histoire, des débuts de l'écriture jusqu'au XXe siècle occidental. Le cours sera accessible sur le portail ENA. Les participants y trouveront un calendrier du cours, le syllabus ainsi que des consignes reliées à l’évaluation. Avant chacune des séances, les participants pourront consulter le plan sommaire et, après les séances, les présentations PowerPoint utilisées.

Évaluation

Examen de mi-session : 35 %
Travail écrit : 30 %
Examen final : 35 %

Bibliographie

La bibliographie détaillée sera fournie au début du cours.

Politique d'évaluation des études

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat