Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

HAR-2330 Arts, histoire et culture visuelle à Québec

Automne 2013

Responsable : Didier Prioul

Objectifs

Le cours a pour objectifs de :

  1. Comprendre la ville de Québec comme centre de production de l'art;
  2. Réfléchir sur la ville de Québec à partir de ses représentations visuelles;
  3. Se familiariser avec les notions de temps et de lieu dans un contexte de micro-histoire en histoire de l'art;
  4. Aborder la notion de culture visuelle de manière critique.

Contenu

Les historiens font un usage intensif de la ville de Québec et leurs travaux nous invitent aujourd’hui à la comprendre et à la réfléchir de manière très étendue. Leurs interrogations semblent en avoir épuisé les possibilités, de la ville première sous le Régime français à la ville-monde d’aujourd’hui, Québec paraît bien avoir été captée sous tous les angles.

L’histoire de l’art, l’histoire de l’architecture et l’histoire de la forme urbaine s’y sont également confrontées. La ville, vue à distance, est maintenant bien connue. Ce sera notre point de départ pour réfléchir d’abord sur la question de la morphologie urbaine de la ville en tant que structure, à partir de différents points de vue : ecclésiastique, militaire, commercial, artistique.

Si l’idée d’une micro-histoire, locale et référencée, nous sert de guide, on s’aperçoit en même temps que la ville de Québec est liée à des échelles différentes, continentales et internationales, qui génèrent des dynamiques différentes. L’œuvre d’art, comme objet physique, produit et localisé à Québec, trouve alors sa place dans un monde social en transformation. Elle le représente à la fois dans ses dimensions privées et publiques (portraits, vie quotidienne, événements naturels et sociaux, monuments) et sous l’abord de chroniques visuelles diversifiées (expériences sensibles du regard, cartes postales, photographies, illustrations, publicités).

Ces chroniques du regard sont un moment essentiel pour comprendre les choix qui sont faits pour évoquer le passé, alors que s’entremêlent souvenir, mémoire et histoire dans un lieu qui s’active au présent. De son statut de capitale coloniale française au XVIIe siècle à celui de capitale provinciale au XXe siècle, d’espace de vie à territoire représenté, la ville de Québec s’offre comme un lieu d’étude idéal pour y mettre à l’épreuve ce qui constitue sa double reconnaissance : lieu de création et lieu imagé ou, pour le dire autrement, la ville en soi d’un côté, celle qui est la même pour tous et qui offre un espace et des moyens aux artistes pour travailler et, d’un autre côté,  la ville en représentation, démultipliée par l’image.

Fonctionnement

Le cours est structuré sur la base d'exposés magistraux, accompagnés de présentations Power Point.

Évaluation

Le cours sera accompagné de trois évaluations:

  • Un travail court : 25 %
  • Un travail long sur le même sujet :  35 %
  • Un examen de fin de session : 40 %

Bibliographie

Une bibliographie sera remise avec le plan du cours lors de la première séance.

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat

Politique d'évaluation des études