Logo Université Laval Logo Université Laval

Études

ETN-1116 Oralité et littérature

Automne 2013

Responsable : Colette Boucher

Ce cours explore les liens complexes entre l’oralité, l’écriture, le filmique et Internet, en privilégiant les thématiques de l’étranger et de l’étrangeté, du fantastique, de la quête de l’idéal et de l’immortalité, des récits de voyage et de migration.

Objectifs

  1. Cerner par l’expérience les actions de lire, écouter, raconter ;
  2. Comprendre les rapports entre l’oralité, l’écriture, le filmique et Internet ;
  3. S’initier aux théories sur :
    - l’imaginaire ;
    - l’approche symbolique de la communication ;
  4. Acquérir une méthode d’analyse du récit ;
  5. Explorer la poétique du conte ;
  6. Réaliser une pratique de récit en groupe.

Contenu

Les œuvres mêmes constituent la matière première du cours et serviront d’ancrage pour connaître :

  • les théories sur les rapports entre l’oralité, l’écriture, le filmique et Internet ;
  • l’internationalité du conte, la variabilité et l’interculturalité dans le conte ;
  • les thématiques de l’étranger et de l’étrangeté, le fantastique, la quête de l’idéal et de l’immortalité, le voyage et la migration.

Corpus

  • Les contes disponibles aux Archives de folklore de l’Université Laval et les recueils publiés (cote GN à la bibliothèque) ;
  • Les contes des frères Jacob et Wilhem Grimm ;
  • Contes antillais ;
  • Le livre d’Emma de Marie-Célie Agnant ;
  • Autres œuvres littéraires ou filmiques.

- Exemples de thématiques explorées à travers les œuvres :

  • Voyage et groupe : Les animaux en voyage; Les Musiciens de Brême (Grimm), la migrance mise en scène dans la littérature.
  • Voyage, quête d’immortalité et quête de connaissance : Le Sabre de lumière et de vertu de sagesse, La quête du Graal, le roman contemporain, Le livre d’Emma de Marie-Célie Agnant.
  • Fantastique, étrangeté, altérité : contes antillais, œuvres de littérature migrante.
  • Du romantique au grivois en passant par l’érotisme, dans le conte.

L’analyse de la structure des récits et la comparaison entre les œuvres orales, écrites, filmiques ou sur Internet sont effectuées, notamment, à l’aide de La morphologie du conte, de Vladimir Propp.

Examen des techniques et des pratiques des conteurs anciens et nouveaux, exploration de la poétique du conte.  Contes et pratiques en groupes.

Fonctionnement

Cours magistraux, ateliers et présentations orales par les étudiantes et les étudiants.

Évaluation

  • Analyse d’un conte ou d’un récit : 15 %
  • Travail de recherche – bibliographie commentée :  5 %
  • Travail de recherche : 25 %
  • Exposé oral :  10 %
  • Participation : 15 %
  • Examen de mi-session : 15 %
  • Examen final :  15 %

Bibliographie

Une bibliographie détaillée sera distribuée à la première séance.

Politique d'évaluation du français

Politique sur le plagiat

Politique d'évaluation des études